En continu

Expulsions à Kompong Thom: les policiers attaquent des fermiers à la machette et au couteau

Lundi, 16 novembre, une trentaine de militaires et de policiers ont chargé des villageois de la commune de Kraya, située  dans le district de Santuk (province de Kompong Thom) à la machette et au couteau, faisant neuf blessés dont deux ont du être hospitalisés.

En lutte depuis plusieurs mois contre une compagnie privée vietnamienne de caoutchouc, Ta Bien, les villageois refusent de quitter leurs terres. Depuis 2007, cette société bénéficie d’une concession économique de 8000 ha attribuée par le gouvernement. Lundi quelque deux cent d’entre eux ont incendiés quatre bulldozers appartenant à la compagnie.

Quelques instants plus tard, policiers et militaires qui stationnent en permanence sur les lieux depuis 2008 ont tenté sans succès de leur faire quitter le village en tirant en l’air avec des fusils A 47. Ils sont alors revenus munis de cannes de bambou, de machettes et de couteaux.

Mandats d’arrêt

« La situation est très difficile car depuis 2008 les villageois vivent en état de siège, explique Chheng Sophors de la Licadho, une association cambodgienne de défense des droits de l’homme, la Licadho. Les soldats sont à 7 kilomètres du village et leur interdisent d’aller et de venir »

« Nous n’osons même plus aller faire les courses, dit un villageois. Récemment, ils ont bloqué la route et nous ont interdit de passer en menaçant de nous tirer dessus et de nous arrêter comme leurs supérieurs le leur en avaient donné l’ordre. »

Le nombre exact de villageois menacés d’éviction reste inconnu. Selon la Licadho, 1362 familles vivaient ici mais Chhun Chhorn le gouverneur de la province, affirme qu’elles n’étaient que 300, 200 cent d’entre elles d’entre elles ayant accepté les terres que leur propose le gouvernement.

Suite à ces événements, la Cour de la province a délivré 20 mandats d’arrêts contre les leaders qui, selon le gouverneur du district, auraient été identifiés et s’apprêteraient à s’enfuir.

 

Krystel Maurice