En continu

Grève des employés des stations d’essence Caltex à Phnom Penh

En grève, les employés des stations d’essence Caltex de Phnom Penh réclament un salaire mensuel de 160$.

Depuis hier matin, toutes les stations essence Caltex Chevron de Phnom Penh ont cessé de distribuer de l’essence. Présents sur leurs lieux de travail, les quelque 300 employés des stations de la ville sont en grève pour  des augmentations de salaires et de meilleures conditions de travail.

Au total, Caltex possède 26 stations d’essence au Cambodge, dont 17 à Phnom Penh.

Les employés réclament un salaire mensuel de 160 $ et également une prime annuelle de 160 $, a indiqué Ou Tep Phallin, le vice-président de la Fédération Cambodgienne des Travailleurs du secteur de l’Alimentation et des Services (CFSWF, en anglais).

Actuellement, les salaires des employés s’échelonnent de 110 à 130 $, selon leur fonction.
Au cours des derniers mois les employés avaient demandé à quatre reprises des hausses de salaires. En avril, la compagnie avait finalement procédé à une augmentation de salaire de 90 $ à 110$. Mais les employés jugent cette hausse insuffisante dans la  mesure où celle-ci ne suit pas la hausse des prix.Une rencontre est prévue aujourd’hui avec les responsables de Chevron.

La semaine dernière, la  Fédération Cambodgienne des Travailleurs du secteur de l’Alimentation et des Services avait appuyé la grève de quelque 1000 employés de la compagnie Cambrew Ltd qui, à Sihanoukville, produit la bière « Angkor Beer ».
A l’issue de cette grève, la direction a accordé une hausse de salaires de 30$ à l’ensemble du personnel, y ceux le personnel administratif. Au terme d’une période transitoire, les salaires des employés de la brasserie se monteront à 150$.

Krystel Maurice