En continu

Les bons résultats du tourisme pour le Nouvel An Khmer

Il y avait du monde, beaucoup de monde à Siem Reap cette année pour le Nouvel An khmer. Des touristes étrangers bien sûr, mais surtout des Cambodgiens, un phénomène nouveau qui a débuté l’an dernier.

En compagnie de leurs familles, de leurs amis, ils sont venus prier dans les pagodes et ont dansé le soir dans les rues du centre-ville aux sons des groupes khmers. Du Madison dans la Pub Street, on n’avait jamais vu cela et c’était un bonheur de voir enfin les touristes occidentaux ne plus tenir seuls le haut du pavé.

D’après le ministère du tourisme 240 00 d’entre eux ont passé les fêtes dans la ville des temples, soit 46 % de plus que l’an dernier sur un total de 258 000 visiteurs.

Offrandes et prières à Wat Damnak. Photo Krystel Maurice

Offrandes et prières à Wat Damnak. Photo Krystel Maurice

 

Depuis l’an dernier, les célébrations du Nouvel An à Angkor remporte en effet un franc succès. Les habitants des villages alentour et ceux des provinces environnantes se disaient ravis des illuminations des temples et des animations organisées sur le site. A voir le nombre de véhicules dans les rues, on avait du mal à reconnaitre cette ville dans laquelle, cinq ans plus tôt, il était si difficile de trouver un café internet et un restaurant ouvert.

Kep et Kampot devant Sihanoukville

 

A Sihanoukville, la fréquentation est restée stable, 53000 personnes toutes nationalités confondues, en hausse de 5% seulement par rapport à l’an dernier. Un phénomène qui s’expliquerait par la hausse incessante des tarifs des chambres et des restaurants à cette époque. Les touristes, locaux ou étrangers, en ont peut être effectivement assez de devoir payer des chambres affichant des tarifs jusqu’à 10 fois supérieurs à ceux proposés le reste de l’année.

Étonnamment, la fréquentation de la petite ville de Kep a largement dépassé celle de Sihanoukville durant ces trois jours : 83 000 personnes s’y sont rendues, selon le département du tourisme qui n’a pas communiqué les chiffres de l’an dernier.

Kampot tire également bien son épingle du jeu avec 74 000 visiteurs attirés par des balades sur le plateau du Bokor, à la cascade de Chhu et la découverte des grottes de Kompong Trach.

 

38 morts, 306 blessés

 Comme chaque année, les accidents de la route sont nombreux durant les trois jours de Nouvel An. Cette année, 146 accidents ont été répertoriés à travers le pays faisant 38 morts, essentiellement de jeunes motocyclistes qui ne portaient pas de casques. Un bilan en baisse cependant puisque l’an dernier 49 personnes avaient trouvé la mort.  306 personnes au total ont été blessées dans ces accidents.

 

Krystel Maurice