En continu

Des cambodgiennes contraintes de vendre leurs cheveux pour survivre

La pauvreté incite les cambodgiennes à vendre leur chevelure,  une pratique courante en Inde mais qui fait tout juste son apparition au Cambodge.
C’est notamment le cas des femmes expulsées en janvier du quartier de Borei Keila, à Phnom Penh. Démarchées par des intermédiaires vietnamiens, ces femmes vivent dans un dénuement total, en attente d’un relogement promis qui ne viendra sans doute jamais.  On leur a rasé la tête en échange de quelques dollars pour survivre. Que viendront leur prendre ensuite ? L’article du Phnom Penh Post repris par Courrier International est à lire ici