En continu

Une nouvelle loi pour améliorer la sécurité routière

Désormais pas plus de trois personnes sur une moto, deux adultes et un enfant. Photo@Krystel Maurice

L’assemblée nationale cambodgienne a adopté le 5 décembre un train de mesures visant à améliorer la sécurité sur les routes du Cambodge. Le pays affiche en effet un taux record de plus de six morts par jour dans des accidents de circulation.

En 2013, 1950 personnes ont été tuées sur les routes, 16 227 ont été blessées dont 5 671 très gravement. Cette année, la situation s’est encore aggravée. Selon les chiffres officiels communiqués hier lors d’une conférence de presse, 2148  personnes ont trouvé la mort entre janvier et novembre 2014, contre 1901 durant la même période l’an dernier.

Lorsque la nouvelle loi votée vendredi entrera en application d’ici quelques mois,  le nombre de personnes sur une moto sera limité à deux adultes et un enfant. Tous les passagers devront également porter un casque, y compris les enfants de plus de trois ans.
Les conducteurs en état d’ivresse seront aussi lourdement mis à l’amende. Ceux dont le taux d’alcoolémie dépassera 0,8 grammes, taux admissible aujourd’hui, devront ainsi s’acquitter d’une amende de 200 $ contre 6,25 $ actuellement.
Enfin dans les campagnes, mais dans les campagnes seulement,  tous les passagers devront porter leur ceinture de sécurité, y compris à l’arrière.

Reste à savoir comment cette loi qui remplacera celle de 2006 sera appliquée. Car celle en vigueur aujourd’hui comporte déjà des mesures qui auraient pu être efficaces pour autant qu’elles soient strictement appliquées. Ce qui est loin d’être le cas.

Le fait que la sécurité routière relève désormais du ministère de l’intérieur et non plus du ministère des transports, permettra-t-il à la police de mieux faire respecter la loi ? Il faut l’espérer.

Krystel Maurice