En continu

Procès des Khmers rouges: le Père François Ponchaud témoigne

« J’ai honte des Nations Unies qui pendant 19 ans ont soutenu les khmers rouges et ont choisi l’indifférence alors qu’ils savaient que ce régime était barbare, que des innocents avaient été tués. Je ne pense pas que les Nations Unies auraient du être impliquées dans ce procès . »

S’exprimant directement en Khmer, le Père François Ponchaud a été entendu hier et dans les deux jours qui suivront par le tribunal soutenu par l’ONU chargé de juger les responsables Khmers rouges.

Installé au Cambodge depuis 1965, témoin de l’évacuation de Phnom Penh par les khmers rouges le 17 avril 1975, retenu à l’ambassade de France assiégée, ce prêtre catholique à la forte personnalité alerte les médias à son retour en France et rédige en 1977 Cambodge, année zéro,  le premier livre qui fera découvrir au monde la cruauté du régime khmer rouge.

K.M.