En continu

L’Américain Mark Brian Harmon, nouveau co-juge d’instruction international

Le tribunal chargé de juger les responsables Khmers rouges a annoncé le 30 juillet la nomination de l’Américain Mark Brian Harmon au poste de co-juge d’instruction international, vacant depuis trois mois. C’est le troisième co-juge d’instruction a être nommé en neuf mois, ses deux prédécesseurs ayant démissionné suite à l’ouverture de deux nouveaux dossiers impliquant cinq anciens responsables khmers rouges qui n’ont toujours pas été entendus par la justice.

A ce jour, seul Duch, le chef de la prison S 21 à Phnom Penh a été jugé et le procès de quatre autres dirigeants est en cours. Mais le gouvernement cambodgien, fermement opposé à toute nouvelle arrestation, avait bloqué la nomination officielle du précédent co-juge d’instruction, le suisse Laurent Kasper-Ansermet, qui avait annoncé son intention de mener à terme les enquêtes concernant ces cinq responsables. Le Suisse avait finalement jeté l’éponge en mai, accusant son homologue cambodgien d’obstruction et affirmant avoir travaillé dans un “environnement particulièrement hostile“.

Phnom Penh a cette fois-ci avalisé la nomination de l’Américain Mark Harmon.
Mais Harmon, qui a servi pendant 17 ans comme premier substitut du procureur au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie à La Haye, disposera t-il d’une marge de manœuvre suffisante pour enquêter sur ces nouveaux dossiers?

 

Krystel Maurice