En continu

Apsara veut mettre de l’ordre chez les vendeurs de souvenirs du site d’Angkor

L’Autorité Apsara, en charge de la gestion des temples d’Angkor, veut encadrer la vente des souvenirs à l’intérieur du site. Premières mesures, les vendeurs ne pourront plus reproduire le temple d’Angkor Vat sur des cendriers et des verres.  En vulgarisant l’image du temple le plus sacré du pays, c’est l’identité culturelle et la fierté du Cambodge qui est atteinte, estime Apsara.

L’Autorité dénonce également des pratiques de vente forcée qui irritent les touristes comme celle qui consiste à photographier les visiteurs à leur insu puis de coller leur photo sur un décor représentant Angkor Vat ou sur un objet  pour tenter de leur vendre.

Fin décembre, en pleine saison touristique Apsara avait  confisqué des souvenirs mais aussi des ordinateurs, des imprimantes et des scanners. L’opération se poursuivra t-elle dans le temps ?

 

Krystel Maurice