En continu

Disparition de Laurent Vallier et de ses quatre enfants: la police cambodgienne privilégie la thèse du suicide

Laurent Vallier,  s’est-il suicidé après avoir tué ses quatre enfants ? C’est en tout cas la thèse que privilégie la police cambodgienne, a expliqué lundi son porte-parole Kirth Chantharith.

Laurent Vallier, 42 ans, et ses enfants, âgés de deux à neuf ans, qui habitaient près de Kompong Speu, à une quarantaine de kilomètres de Phnom Penh, avaient disparu en septembre dernier.
Le 3 janvier, la police cambodgienne s’était rendue à leur domicile mais n’avait trouvé aucun élément permettant d’expliquer leur disparition.
Ce n’est que le 14 janvier que sa voiture avait été retrouvé immergée dans l’étang situé sur sa propriété. A l’intérieur, la police avait découvert cinq corps dans un état de décomposition si avancée qu’il était impossible de les identifier. La police cambodgienne avait indiqué qu’une valise se trouvait également à l’intérieur du véhicule ainsi que l’urne funéraire contenant les cendres de l’épouse de Laurent Vallier, décédée en couche deux ans plus tôt( lire ici)

« A l’intérieur de la maison, tout était en ordre et il ne manquait rien, a l’exception de l’urne qui contenait les cendres de sa femme découverte dans la voiture immergée dans l’étang», a-déclaré lundi Kirth Chantharith, porte parole de la police cambodgienne. « Les portières du véhicule étaient verrouillées et le levier de vitesse enclenché sur la troisième »
Le porte-parole a précisé que Laurent Vallier avait sans doute drogué ses enfants avant de les mettre dans la voiture.
«  Compte tenu du fait qu’il n’y avait aucune trace de pas dans les environs, la police a conclu qu’il avait lui-même précipité sa voiture dans l’étang », a t-il ajouté.

Des propos pour le moins surprenants quand on sait que la disparition de la famille remonte au mois de septembre, soit plus de quatre mois après la disparition de la famille, et qui plus est, au début d’une saison des pluies marquée cette année par des inondations dévastatrices qualifiées d’historiques.
Le porte- parole de la police cambodgienne n’a par ailleurs fourni aucune explication quant à la présence d’une valise retrouvée à  l’intérieur de la voiture.

L’ambassade de France s’est refusée à tout commentaire, précisant seulement que la police française avait procédé aux autopsies et  effectué des prélèvements d’ADN qui seront analysés en France.
Domiciliée à Luz Saint Sauveur(Hautes Pyrénées) , la famille de Laurent Vallier qui ne croit pas à un suicide avait déposé plainte pour assassinat le 16 janvier. Un juge Français a, depuis, été chargé d’enquêter.

 

Krystel Maurice