En continu

Des observateurs indonésiens le long de la frontière

La Thaïlande et le Cambodge ont accepté mardi 22 février l’envoi d’observateurs indonésiens à la frontière, à proximité du temple de Preah Vihear. Cet accord a été annoncé à Jakarta au cours d’une réunion « d’urgence » placée sous l’égide de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (Asean) et organisée par l’Indonésie, qui la préside cette année.

«  Il ne s’agit pas d’une force de maintien de la paix », a précisé le ministre indonésien des Affaires étrangères, Marty Natalegawa. Les observateurs ne seront pas armés (…)». Leur mandat consistera à recueillir avec exactitude et de manière impartiale les doléances de chacune des deux parties  et  à leur soumettre un rapport d’enquête.

L’Onu avait demandé le 14 février un cessez-le- feu permanent mais aucun accord sur ce point n’a été conclu lors de la rencontre de Jakarta.

Au total, une trentaine d’observateurs pourraient être envoyés le long de la frontière dans un délai relativement proche. Aucune date précise n’a cependant été avancée.

Par ailleurs, M. Koïchiro Matsuura, envoyé spécial de l’Unesco devait se rendre vendredi à Bangkok et dimanche à Phnom Penh afin de discuter de la sauvegarde du site de Preah Vihear et des moyens de réduire les tensions entre les deux pays afin d’en assurer la préservation.

 

Krystel Maurice