En continu

Preah Vihear: un documentaire censuré par les autorités thaïlandaises

On ne comprend pas très bien pourquoi les censeurs thaïlandais ont changé d’avis à propos d’un documentaire intitulé Frontière relatant la dispute entre la Thaïlande et le Cambodge au sujet du temple de Preah Vihear. Toujours est-il qu’au lendemain de l’annonce de son interdiction pour des raisons de « sécurité nationale », ils ont annoncé qu’il serait finalement autorisé. Certains passage seront cependant censurés.

Les censeurs ont regardé Frontière à deux reprises jeudi, un film qui explore la vie d’habitants de la région proche de Preah Vihear, au cœur du conflit entre la Thaïlande et le Cambodge. « Il  y eu une erreur des responsables », a indiqué à l’AFP une source du Bureau des vidéos et films du ministère, sous couvert de l’anonymat, précisant qu’il pourrait être diffusé après des modifications que le réalisateur Nontawat Numbenchapol « a accepté de faire ».
Ce dernier a salué la volte-face et précisé que le son de certains brefs passages serait coupé.

Si le documentaire est centré sur la dispute frontalière, les scènes les plus polémiques concernent la récente histoire de la Thaïlande, notamment les manifestations du mouvement des Chemises rouges qui avaient paralysé Bangkok au printemps 2010, avant un assaut meurtrier de l’armée qui avait fait plusieurs 93 morts et des centaines de blessés.

 

Krystel Maurice