En continu

De la distinction subtile entre fuite et délit de fuite

Vendredi, dans la province de Kandal, un jeune couple sur une moto tente de doubler un véhicule lorsque qu’une 4X4 surgit en face d’eux. Le véhicule percute de plein fouet le deux roues et poursuit  sa route sans s’arrêter. Les victimes resteront plus d’une demi heure gisant sur le bas côté avant d’être évacuées, d’abord vers une clinique, puis vers  l’hôpital Calmette de Phnom Penh. La jeune femme décède peu après son arrivée et son époux est gravement blessé, un rein éclaté. Ils ont 20 et 26 ans.

Hier, confirmation est tombée qu’aucune plainte ne serait déposée contre le fuyard, ni aucune enquête menée. Un avocat s’est présenté pour dédommager la famille : un peu plus de 1000 dollars de compensation, 400 dollars pour régler les frais médicaux et la promesse d’une moto neuve. « Mon client a résolu le problème avec la famille », déclare l’avocat.

«  Mon avocat a tout de suis pris ses responsabilités envers la  famille qui m’en est d’ailleurs très reconnaissante », explique le client qui n’est autre que Cheam Yeap, l’un des plus éminent députés du Parti du peuple cambodgien, également Président de la commission des finances de l’assemblée nationale.
«Ce n’est pas un délit de fuite. Si je me suis enfuis, c’est pour assurer ma sécurité personnelle». Et Cheam Yeap d’expliquer qu’il craignait d’être lyncher par la foule.
Un acte de légitime défense en quelque sorte?

 

Krystel Maurice