En continu

Un projet de loi menace les ONG

Plusieurs groupes de défense des droits de l’homme dont Amnesty International et Human Rights Watch ont appelé, jeudi 7 avril, le gouvernement du Cambodge à abandonner un projet de loi qui, selon eux, vise à limiter les activités des Organisations non gouvernementales.

Le projet menace la liberté d’association et pourrait servir à « faire taire les critiques de la société civile » car il permettrait au gouvernement de refuser l’enregistrement d’ONG ou de les fermer sans possibilité d’appel, estiment les organisations dans un communiqué.

«Le gouvernement n’a pas fourni de réponse appropriée aux raisons pour lesquelles cette loi est nécessaire, aux côtés d’autres lois et règles existantes qui régulent la société civile », ont poursuivi les signataires qui ont également appelé les bailleurs de fonds internationaux à prendre position.

En janvier, le département d’Etat américain avait exprimé de « graves inquiétudes » concernant ce projet de loi.

Les ONG ont joué un rôle majeur dans la reconstruction du pays après la chute du régime des Khmers rouges (1975-1979) et les années de guerre civile qui ont suivi.

 

Krystel Maurice