En continu

L’opposition cambodgienne réclame de nouvelles élections

Manifestation de l'opposition à Phnom Penh le 15 décembre 2013. Photo Facebook Sam Rainsy.

Quelques milliers de manifestants de l’opposition se sont rassemblés aujourd’hui au parc de la Liberté à Phnom Penh pour réclamer de nouvelles élections législatives en 2014.

Depuis le scrutin des élections législatives le 28 juillet, le Parti national du sauvetage cambodgien boycotte l’assemblée nationale et réclame une enquête indépendante accusant le Parti du peuple cambodgien d’être à l’origine de fraudes massives.

Manifestations quotidiennes

Mais  les négociations entre les deux partis n’ont abouti à aucun résultat. Changement de tactique donc face au pouvoir en place depuis 28 ans et qui n’a rien concédé depuis le début de la crise politique.

L’opposition organisera désormais des manifestations quotidiennes dans tout le pays pour réclamer, non plus une enquête indépendante, mais la tenue de nouvelles élections l’an prochain.

Pour ce coup d’envoi dimanche, les manifestants étaient en tous cas moins nombreux que lors des précédentes manifestations. La « guerre d’usure » annoncée portera-t-elle ses fruits ?

Krystel Maurice