En continu

Découverte dans la matinée de deux engins explosifs à Phnom Penh

Deux jours avant la manifestation de l’opposition prévue au parc de la Liberté, deux engins explosifs ont été découverts ce matin dans la capitale, l’un près de l’assemblée nationale et l’autre à proximité de Wat Phnom.

La bombe découverte près de l’assemblée nationale avait été dissimulée dans l’herbe, à une quinzaine de mètres du portail d’entrée du bâtiment. Trop sensible pour être transportée, elle a été neutralisée sur place par les démineurs du CMAC qui l’ont fait exploser.

A Wat Phnom trois grenades M79 reliées par un fil avaient été déposées dans un carré de fleurs, derrière une statue de Gandhi.  Elles ont été évacuées.

S’adressant aux journalistes qui se trouvaient sur place, Pa Socheatvong, le gouverneur de Phnom Penh, a demandé aux supporters de l’opposition qui se réuniront à partir de dimanche au parc de la Liberté de rester en alerte et de faire preuve de la plus grande prudence.

Hier déjà,  lors de la venue de Sam Rainsy à Siem Reap, une grenade datant probablement de la guerre civile a été découverte à l’entrée de la pagode où se tenait le meeting. La grenade n’était cependant plus en état de fonctionner.

Pour l’heure aucun suspect n’a été arrêté.

 

Krystel Maurice