En continu

L’opposition appelle à des rassemblements à Phnom Penh et dans plusieurs villes de province

L’opposition  a appelé  à un rassemblement lundi 26 août à Phnom Penh au Parc de la Liberté à Phnom Penh. Il ne s’agit pas d’une manifestation pour protester contre les résultats des élections, précise le communiqué du CNRP mais d’un rassemblement «  pacifiste » au cours duquel les supporters du parti pourront participer à des discussions. Le communiqué précise que d’ici lundi, Sam Rainsy et Kem Sokha présideront aussi à des rassemblements dans les provinces de Kandal, Kompong Cham, Kompong Thom et Siem Reap.

Ces rassemblements visent à  expliquer la situation politique et la stratégie du parti dans les semaines à venir« Nous voulons simplement informer les électeurs que la situation est au point mort,  explique Sam Rainsy, qu’il n’y apparemment pas de volonté de la part du CPP de pousser la Commission électorale à coopérer pour mener une enquête transparente » sur le déroulement du scrutin du 28 juillet.

Très prudemment, il ajoute qu’il ne s’agit pas non plus « d’un défilé, qui pourrait avoir des conséquences inattendues ».  Mais un rassemblement de ce genre, dans un même lieu, nous savons l’organiser. Les autorités savent qu’il sera pacifiste et qu’il n’y aura aucune violence ».

Il a également rappelé que son parti n’appellerait à une manifestation de masse « qu’en dernier ressort » lorsque toutes les autres possibilités de mettre sur pied une enquête indépendante portant sur les fraudes du scrutin auront été épuisées.

De son côté, le général Kheng Tito, porte-parole de la police militaire appelle les supporters à protester sans avoir recours à la violence faute de quoi « les camions incendie, les milliers de soldats et de policiers équipés entreront en action » pour ramener l’ordre.

Les heures et dates des rassemblements organisés en province viennent d’être mise en ligne sur la page Facebook de Sam Rainsy.

 

Krystel Maurice