En continu

A Siem Reap, une foule immense pour soutenir les deux dirigeants de l’opposition

Supporters de l'opposition cambodgienne à Siem Reap le 24 juillet 2013. Photo Krystel Maurice

Des milliers de jeunes supporters, à moto, en tuk- tuk et en camion ont déferlé dans les rues de Siem Reap ce 24 juillet, appelant à voter pour l’opposition dans la dernière ligne droite de la campagne des législatives dont le scrutin aura lieu dimanche.

Du marché de Psar Leu en passant par Psar cha, la manifestation,   calme et joyeuse,  s’étirait sur plusieurs kilomètres aux cris de « changement ou pas changement » le slogan du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP, en anglais).

De retour d’exil le 19 juillet, l’arrivée de Sam Rainsy avait crée la surprise. Quelque 100 000 personnes étaient venues le saluer sur le chemin de l’aéroport, bloquant le cortège du chef de l’opposition durant plusieurs heures. Une mobilisation historique, que seules les funérailles du roi Sihanouk, en février, ont surpassé. Pour autant, comment se traduira-t-elle dans les urnes dimanche ?

En tout cas, dans tout le pays, les critiques à l’égard du gouvernement Hun Sen, au pouvoir depuis presque 30 ans, se font désormais entendre. La parole s’est libérée, une grande nouveauté par rapport aux élections de 2008.

 

Krystel Maurice