En continu

Le budget de la défense s’envole, les critiques fusent

L’an prochain, la part des dépenses militaires au Cambodge sera en hausse de 24, 2%, passant de 223 millions de dollars cette année à 277 millions en 2010.
Voté par le conseil des ministres le 28 octobre, le budget total de l’État s’établit à 1.97 milliard en 2010 contre $1.75 milliard de dollars cette année. Sur ce total, le budget consacré à la défense représente 14% contre seulement 1,7% pour l’agriculture. Le développement rural n’est pas mieux loti avec 1,7% également tandis que 0,7% seulement est consacrés au maintien des ressources en eau.
Cette très forte augmentation du budget de la défense est vivement critiquée par les observateurs qui redoutent une militarisation du régime et soulignent l’absence d’effort du gouvernement pour soutenir le développement social dans le pays.

 

Tensions avec la Thaïlande

« Ce budget montre clairement quelles sont les priorités du gouvernement », déclare Ou Virak, président du Centre cambodgien des droits de l’homme. Une telle hausse pourrait se justifier s’il y avait des menaces extérieures. En réalité, les tensions avec la Thaïlande au sujet des frontières sont pour Hun Sen un prétexte pour renforcer le pouvoir de l’armée. »

Cheam Yeap, président de la commission des finances de l’Assemblée nationale dément le fait que cette hausse soit liée aux tensions avec la Thaïlande et affirme qu’il s’agit d’augmenter les salaires des militaires et d’améliorer leurs conditions de vie.

« Si réforme de l’armée il y avait, elle devrait passer par une réduction des effectifs et une plus grande professionnalisation, le tout sous commandement civil », rétorque le président du Centre cambodgien des droits de l’homme. Ou Virak pointe aussi du doigt « ces soldats fantômes »grâce auxquels les gradés empochent des salaires correspondant en fait à des des emplois fictifs.

Khieu Kanharith, ministre de l’information a réfuté ces critiques lors d’une conférence de presse mercredi 4 novembre. « Est ce qu’ils veulent que nos soldats se battent contre la Thailande avec des frondes?».« Les activistes ont le droit de critiquer le budget mais, du point de vue militaire, ils ignorent la réalité de la situation, a rencheri Phay Siphan, porte parole du Conseil des ministres. Le gouvernement a le devoir de défendre l’intégrité de son territoire ».

L’an dernier, suite aux heurts avec l’armée thaïlandaise à propos du temple du temple de Preah Vihear, le gouvernement avait proposé de doubler le budget de la défense et de le monter à 500 millions de dollars. Mais il avait dû faire marche arrière face aux refus des pays donateurs.

Selon la CIA World Factbook, la revue annuelle de la CIA, la Thaïlande consacrerait 10 milliards de dollars à son armée. Mais le Produit Intérieur Brut de ce pays est 20 fois supérieur à celui du Cambodge.

 

Krystel Maurice