En continu

Les quatre dirigeants du régime de Pol Pot restent en prison

Nuon Chea, l’idéologue du régime de Pol Pot, Ieng Thirith, ministre des Affaires sociales et Khieu Samphan, le président du Kampuchéa démocratique resteront en prison dans l’attente de leurs  procès. C’est la décision qu’a pris le Tribunal de Phnom Penh ce mercredi 17 février, opposant une fin de non recevoir à la demande de libération déposée par leurs avocats. Ceux-ci soutenaient que la détention  de leurs clients était illégale. Ils avaient soulevé un vice de procédure, les accusés n’ayant pas été traduits devant le tribunal quatre mois après l’émission de leur acte d’accusation Les juges ont estimé que leur maintien en prison était nécessaire pour éviter leur fuite.

Les avocats de Ieng Sary, ministre des affaires étrangères durant le régime Khmer rouge ne se sont pas joint à la requête.

La date exacte de l’ouverture de leur procès n’a toujours pas été fixée mais il devrait débuter dans le courant du premier semestre 2011. Lors de leur dernière comparution en janvier, les accusés, âgés de 78 à 85 ans,  étaient apparus très fatigués.

Le procès en appel de Duch devrait debuter fin mars.

 

Krystel Maurice