En continu

Le Cambodge récupère l’une des plus belles statues de Koh Ker

Duryodhana bondissant de retour au Cambodge

L’un des grands chefs-d’œuvre de l’art angkorien, la statue du Duryodhana bondissant,  devrait bientôt revenir au Cambodge.

Hier, un accord à l’amiable est intervenu entre la maison de ventes aux enchères Sotheby’s, sa cliente belge et les représentants de l’Etat américain.

Le Duryodhana bondissant avait été une première fois vendu aux enchères en 1975 à Londres à un collectionneur basé en Belgique.

Mais depuis 2011, cette statue de grès du Xe siècle, se trouvait au cœur d’une bataille juridique après avoir été retirée in extremis d’une vente aux enchères de Sotheby’s à demande du gouvernement cambodgien qui réclamait sa restitution.  Plainte avait été déposée en avril 2012 par un procureur américain au nom du Cambodge estimant que cette statue avait été volée sur le site de Koh Ker dans les années 70. Mais Sotheby’s contestait ces affirmations. A New York, un juge avait alors interdit à la maison d’enchères la vente ou le transfert de la statue.

Fait rare, la statue avait pu être reliée directement au site de Koh Ker, à 80 km au nord-est d’Angkor, car ses pieds et son socle sont toujours sur place.
Elle faisait partie d’un groupe

sculpté de deux lutteurs, représentant un épisode célèbre de l’une des deux grandes épopées du monde indianisé. La statue mesure 1m58, pèse près de 110 kg, et en dépit de ses pieds et bras manquants, elle est remarquablement conservée. Son prix avait été estimé à entre 2 et 3 millions de dollars.

L’accord signé hier entre les parties stipule que la cliente belge qui possédait la statue depuis des années et qui l’avait mise aux enchères acceptait son retour au Cambodge afin de « promouvoir la coopération et la collaboration dans le respect  de l’héritage culturel ». Elle ne recevra aucune indemnité. Sotheby’s prendra à sa charge les frais de transport cette statue jusqu’au Cambodge dans un délai de 90 jours.

Bhima  à Pasadena

En mai dernier, le Metropitan Museum de New York avait accepté de restituer au Cambodge deux autres statues provenant du site de Koh Ker, baptisées « Serviteurs à genoux », désormais exposées au Musée national du Cambodge à Phnom Penh.

Une autre statue  provenant de Koh Ker, Bhima, la sœur jumelle du Duryodhana bondissant, retient maintenant l’attention des autorités cambodgiennes. Bhima se trouve aujourd’hui au  musée Norton Simon de Pasadena (Californie). Le Cambodge demande également sa restitution et des discussions entre  les autorités cambodgiennes et la direction du Musée sont en cours. Des représentants de ce musée devraient se rendre à Koh Ker dans les toutes prochaines semaines.