En continu

Le Cambodge fête Vesak Bochea

A Phnom Penh les moines ont défilé dans les rues, fleurs de lotus à la main au rythme des orchestres traditionnels avant de se retrouver dans les pagodes pour prier avec les fidèles. Photo @ Krystel Maurice

Le Cambodge fête aujourd’hui Vesak Bochea, la plus importante fête bouddhiste de l’année. Cette célébration marque le triple événement de la naissance, de l’Éveil et de la mort du Bouddha.
D’origine indienne, ce mot vient du sanskrit ” Vaïchaka “, qui désigne le mois des moissons. Vesak était à l’origine la « Fête des Moissons » dans l’état de Penjab, qui est le grenier à riz de l’Inde. Elle a lieu en mai, juste avant la mousson. Le Bouddhisme lui a donné une nouvelle signification, celle de la naissance, puis l’illumination de l’Eveil, la Boddhi, puis enfin l’extinction parfaite, le parinirvana du Bouddha historique.

Célébrée dans tous les pays bouddhistes, cette fête est appelée Vesak Bochea au Cambodge, Visakah Bucha en Thaïlande, Vixakha Bouxa au Laos, Phat Dan au Vietnam, Waisak en Indonésie, Vesak ou encore Wesak au Dri Lanka et en Malaisie, Visakah Puja ou Buddha Purnima en Inde, au Bengaldesh et au Népal.

 

Krystel Maurice

Prières dans la pagode Saravann Photo @ Krystel Maurice

Prières dans la pagode Saravann
Photo @ Krystel Maurice