Elizabeth II : elle quittera le trône le 30 novembre prochain !

La reine Élisabeth sera remplacée par une présidente à la tête de la Barbade dès le 30 novembre 2021.

Une présidente pour la Barbade ? Le 30 novembre prochain, la souveraine britannique abdiquera de ses fonctions de chef de l’État de Barbade pour enfin laisser le pays se gérer lui-même. Une décision tant attendue et en même temps une page de l’histoire qui tourne pour tout un peuple. Découvrez dans la suite de ces lignes, tout ce qu’il fait savoir sur le sujet.

Élisabeth II perd un territoire

 

Comme vous le saviez sans doute, Élisabeth n’est pas seulement la reine du Royaume-Uni elle gouverne aussi sur, les autres royaumes du Commonwealth. Ses royaumes sont 15 au total dont notamment l’Australie, la Nouvelle-Zélande les îles Salomon, ou encore la Barbade ou encore le Canada. Oui le Canada, vous l’avez bien lu. C’est bien un territoire du Commonwealth dirigé par la reine Élisabeth. Mais ce n’est pas l’objet principal de notre article puisqu’il reste toujours un territoire sous domination de la reine. Toutefois, elle ne dispose quasiment aucun pouvoir sur ces pays si ce n’est qu’elle demeure la cheffe de l’État.

Ainsi, la Barbade, micro État insulaire localisé en mer des Caraïbes, est un pays de 294 560 habitants ayant à sa tête un gouvernement dirigé par un Premier ministre et un congrès comportant deux chambres au même titre que le modèle britannique. Ayant terminé son processus d’indépendance, le titre de chef d’État ne revient plus à la reine d’Angleterre. Dès lors, à partir du 30 novembre prochain, la magistrate Sandra Mason âgée de 72 ans et actuelle gouverneur générale de l’État deviendra la première présidente du pays. La décision a été approuvée par le sénat au même titre que celle qui rend désormais le pays libre de tout engagement envers la reine Élisabeth.

Une nouvelle histoire pour la Barbade

 

Après le vote du parlement qui a abouti à l’indépendance de l’État, la gouverneur générale qui représente la reine sur le territoire Barbadien était emplie d’enthousiasme pour son pays. Elle a déclaré que l’heure avait sonné pour que le passé colonial soit totalement ou oublié. Et que le chef d’État soit désormais un natif de l’État et non une souveraine étrangère. Et manifestement cette occasion est un évènement de réjouissances pour tous les citoyens barbadiens qui ont témoigné leurs joies. Puisque ce n’était pas leur première tentative d’obtenir la liberté totale. Ils avaient déjà essayé vers les débuts des années 90 pour une première fois sans succès puis en 2015 avec le même résultat.

Cependant, déterminés d’avoir leurs totales indépendances, ils n’ont pas archivé le projet qui enfin, porte ses fruits. Désormais, le pays deviendra une république constitutionnelle. La question qui se pose désormais est le type de régime politique qui devra être mis en place. Ont-ils l’intention d’adopter un régime présidentiel, semi-présidentiel ou parlementaire.

Vers la chute de la monarchie en Angleterre ?

 

Si la reine Élisabeth conserve toujours son trône, certaines personnes pensent que ses successeurs n’en feront pas autant. Puisqu’ils estiment que d’ici quelques années, la monarchie sera abolie au Royaume-Uni. D’après les analyses de l’auteure Hillary Mantel qui plus est une experte royale, le prince Georges, petit-fils du prince Charles et arrière-petit-fils de la reine Élisabeth, ne sera jamais couronné roi. Selon l’analyste, la monarchie ne survivra plus à la mort du prince William. Parce que la famille royale devient de plus en plus impopulaire dans le pays et ceux qui conservent encore le plus de notoriété sont les princes Charles et sa mère.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » Actu » Elizabeth II : elle quittera le trône le 30 novembre prochain !