Albert et Charlene de Monaco : une enquête de paternité qui met en désaccord le couple

À l’instar de Prince Charles, Albert de Monaco serait-il aussi concerné par l’existence d’un enfant inconnu ? Découvrez l’étonnante affaire dans lequel se retrouve le prince de Monaco.

La situation sanitaire de Charlène de Monaco n’a pas été la seule situation contraignante qu’a vécue le Prince Albert II dernièrement. Depuis plusieurs mois, prétextant qu’il serait le géniteur de sa fille de 16 ans, une jeune femme brésilienne à intenter une action en justice contre le souverain, pour que ce dernier acceptât de se soumettre à un test de paternité. Un gros problème d’enfant caché qui met un léger désaccord dans le couple formé par le Prince souverain et la princesse consort de Monaco. Nous vous proposons de lire la suite de cet article pour découvrir plus d’informations sur le sujet.

Albert Monaco, a-t-il un enfant caché ?

 

Le Prince Albert est-il à nouveau au cœur des bruits de couloirs ? Après qu’il a démenti très clairement n’avoir aucun problème de couple avec son épouse, voici un nouveau sujet qui attise la curiosité des internautes et qui remet en doute les accusations du prince concernant son couple. Selon les informations relayées par le magazine Town & Country dans son nouvel article paru ce mois, le Prince Albert II serait objet d’une lourde accusation qui pourrait entacher totalement sa réputation.

En effet, Une Brésilienne de 34 ans a fait une demande de test de paternité pour prouver que le souverain de la principauté monégasque serait le véritable géniteur de sa fille qui a déjà 16 ans aujourd’hui. Une requête qui constitue une nouvelle source de contrariété à la famille princière. Vous savez certainement que depuis plusieurs mois, Charlène de Monaco reste coincé en Afrique du Sud en raison de ses problèmes sanitaires. Victime d’une grave infection des sinus, Charlène de Monaco est dans l’impossibilité de prendre un avion, sans que son infection ne soit totalement traitée. Alors qu’elle est presque sortie d’affaires après sa dernière opération du 8 octobre dernier, le magazine britannique Town & Country mets la lumière sur une affaire qui était passée presque inaperçue, mais qui inquiète vivement le couple princier.

Albert de Monaco, aurait dragué ‘Maria S’Incognito

 

En février 2021, devrait avoir lieu une audience concernant cette affaire. Mais cette séance de tribunal ne s’est pas tenue puisque la date a été repoussée. D’après Éric Grimaldi, avocat de la plaignante, l’immunité diplomatique dont bénéficie le Prince Albert II pour son statut, entrave le bon déroulement de la procédure judiciaire. Pour sa part, Thierry Lacoste qui représente le Prince souligne que l’affaire perçut sans aucun fondement, par les tribunaux.

Mais que plaint précisément « Maria S. » ? La jeune femme brésilienne habitante en Italie depuis plusieurs années affirme avoir fait la connaissance du prince en 2004 alors qu’il était encore héritier au trône. Elle déclare qu’à l’époque, elle ne connaissait pas encore le prince de Monaco et donc, quand ce dernier s’est présenté à elle, il a usé d’une autre identité. La prenant réellement pour un diplomate canadien, elle a entrepris une relation avec lui. L’héritier de la couronne monégasque l’aurait donc emmené avec elle pour faire ses voyages, qui ont duré plus de deux semaines. Et pendant tout ce temps, jamais ne s’était-elle rendu compte de la véritable identité de son amant qui à l’issue de leurs voyages l’aurait abandonné alors qu’entre temps, elle était déjà enceinte de lui. ‘’Maria S’’ déclare n’avoir connu la véritable identité du prince que plus tard, en fouillant un magazine. Et c’est à ce moment qu’elle a décidé d’interpeller ce dernier pour qu’il reconnaisse sa fille.

L’entourage du Prince de Monaco dément formellement

 

Pour l’entourage du prince, les propos de la trentenaire brésilienne sont totalement absurdes. Robert Eringer, qui a été proche du palais entre 2005 et 2007 et qui connait bien le prince, a affirmé qu’il serait peu probable que l’histoire de Maria S soit vrai. Puisque d’après lui, Albert n’aurait jamais dissimulé son statut pour charmer une femme. Au contraire, c’est la pièce maîtresse qui joue en sa faveur à cause de son âge avancé. Des propos qui ne seront peut-être pas du goût de Charlène qui a été charmée par le prince bien après les évènements que déplore la jeune Brésilienne. Cependant, ce commentaire est suffisant pour mettre en cause l’histoire de Maria S.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » Actu » Albert et Charlene de Monaco : une enquête de paternité qui met en désaccord le couple