Eric Zemmour : il manipule une arme devant les journalistes et appelle Elizabeth II en renfort !

Lors du salon international sur la sécurité intérieure des États ce mercredi 20 octobre, Eric Zemmour a pointé une arme d’assaut sur des journalistes en avançant des propos qui ont provoqué une vague de réactions.

Dans la matinée du mercredi 20 octobre, le politicien Eric Zemmour était à un salon international sur la sécurité. Plusieurs armes étaient exposées et tous les visiteurs pouvaient aisément les voir, d’autres pouvaient même les toucher. C’est par exemple le cas du polémiste qui a pris une arme d’assaut en main et sa réaction n’a pas du tout été appréciée par les journalistes. Pour essayer de se justifier, il a pris la reine Elizabeth II comme exemple.

Une image et des paroles qui ont de quoi faire réagir

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eric Zemmour (@ericzemmour_)

Ce mercredi 20 octobre, Eric Zemmour a assisté au salon Milipol à Villepinte, précisément à Seine-Saint-Denis. Un salon international sur la sécurité intérieure des États qui se tient tous les deux ans. Ce jour, l’homme politique était entouré par une dizaine de journalistes, il a posé avec une arme d’assaut du type sniper utilisé très souvent par le Raid. Ce qui a fait réagir, ce n’est pas juste le fait qu’il avait une arme en main, mais ce qu’il a également dit. Dans une vidéo, on le voit pointer cette arme sur les journalistes en disant : « Ça rigole plus là, reculez ! », avant de répondre qu’il se trouve dans un salon des armes et que cela ne lui paraît pas complètement incorrect de toucher des armes. Puis il a continué en disant : « Je ne braque pas, je ne braque personne, je n’ai menacé personne. »

Mais hélas, la vidéo était déjà en rotation sur les réseaux sociaux et dans plusieurs médias. Si le salon portait sur la sécurité, l’attitude du polémiste a carrément été contraire aux règles de sûreté. Même si l’arme n’était pas chargée, rien que le fait de la braquer sur des reporters et prononcer les mots qu’il a utilisés, cela a de quoi faire réagir plus d’un.

Les différentes réactions

 

Cette vidéo a affolé la toile. Déjà, dans cette vidéo filmée et diffusée sur Twitter par le journaliste de L’Obs, Lucas Burel, on entend un policier présent au stand de tir dire à l’homme qui n’a pas encore déclaré sa candidature aux prochaines présidentielles : « Quand vous serez président, monsieur Zemmour, vous serez protégé par ces armes-là. » Plusieurs fervents supporters d’Eric Zemmour ont affirmé que l’homme politique a posé cet acte juste pour rigoler, donc pour eux, ce geste n’avait rien de grave. D’autres internautes par contre ont été offusqués par le geste du polémiste

Marlène Schiappa, Ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur de France a particulièrement été touchée par le geste d’Eric Zemmour. Elle a réagi avec véhémence en disant : « Viser des journalistes avec une arme en leur disant ‘reculez !’ n’est pas drôle. » Puis elle a fait part de ses sentiments face à cette situation : « C’est horrifiant. Surtout après avoir dit sérieusement vouloir ‘réduire le pouvoir des médias’. Dans une démocratie, la liberté de la presse n’est pas une blague et ne doit jamais être menacée« . Et comme d’habitude, puis qu’il est d’ailleurs appelé le polémiste, Eric Zemmour s’est saisi de son compte Twitter pour tacler la chargée de la Citoyenneté depuis 2020. Il a ainsi dit : « Marlène Schiappa est une imbécile, elle est grotesque et ridicule. Elle essaye de chercher à monter en neige une polémique grotesque. Quand on m’attaque, je tape trois fois plus fort, c’est comme ça« .

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Eric Zemmour (@ericzemmour_)

Il ne s’est pas arrêté là, pour justifier son acte, il l’a comparé à une photo prise par la reine Elizabeth II en 1993. Un cliché sur lequel la souveraine anglaise visitait l’association de tir de l’armée à Bisley. Pour lui, c’est une façon de faire comprendre qu’il n’est pas le premier à se servir d’une arme. Une raison que les internautes n’ont pas validée car ils ont fait savoir : « la reine, elle, ne visait personne à travers son fusil« . Pour Eric Zemmour qui est un habitué des polémiques, cette controverse serait plutôt en train de l’arranger.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » Actu » Eric Zemmour : il manipule une arme devant les journalistes et appelle Elizabeth II en renfort !