Mutuelle : comment se faire rembourser les soins liés à la covid-19 ?

Si les tests et les vaccins sont pris en charge par l’Assurance Maladie, les mutuelles sont indispensables pour rembourser les soins liés à la covid-19, mais aussi pour mieux vivre la pandémie.

Coronavirus : qu’est-ce qui est remboursé ?

Remboursement des tests et vaccins

Les différents tests actuellement sur le marché (tests antigéniques, tests PCR et tests sérologiques) sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, même sans prescription médicale. Les vaccins sont également gratuits pour tous les patients.

Des autotests sont disponibles dans de nombreux pays d’Europe. En France, la Haute Autorité de Santé a annoncé que des discussions étaient en cours pour autoriser ces tests personnels selon des modalités à définir. Il est probable que les mutuelles prendront en charge ces tests. Quelques-unes ont mis en place une garantie Covid et s’engagent à rembourser les futurs tests et vaccins.

Quand on est cas contact ou positif au coronavirus, on a obligation de s’isoler. Les arrêts maladies liés à la covid-19 sont indemnisés à 90 % du salaire pour les salariés, et selon un montant variable pour les indépendants. Grâce à une mutuelle qui inclut des garanties prévoyance, il est possible d’obtenir une indemnisation de 100 %.

Masques et gel hydroalcoolique

Bien qu’obligatoires, les masques et le gel hydroalcoolique ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale. Pour une famille de 4, cela représente un budget supérieur à 200 €/ mois ! Certaines mutuelles prennent en charge une partie de ces dépenses, soit dans une garantie spéciale Covid, soit au titre de l’automédication. Si le montant remboursé n’est pas aussi élevé que la dépense, ces initiatives restent un coup de pouce appréciable.

Mutuelle comment se faire rembourser les soins liés à la covid-19

Consultations médicales Covid-19

Les consultations liées à la Covid-19 sont prises en charge au même titre que les autres rendez-vous médicaux. Elles sont remboursées à hauteur de 70 %. Chez un médecin généraliste de secteur 1, cela représente un remboursement de 16,50 € et un reste à charge de 8,50 € pour le patient. Avoir une mutuelle permet de supprimer le reste à charge. Le patient doit seulement s’acquitter d’1 € de participation forfaitaire, sauf pour les bénéficiaires de l’aide médicale d’État et de la Complémentaire santé Solidaire (CSS), les femmes enceintes de plus de 6 mois et les mineurs. Certains médecins pratiquent des dépassements d’honoraire. Dans ce cas, il faut une mutuelle qui propose une garantie soins courants à plus de 100 %.

Pour être remboursé correctement, il faut consulter votre médecin traitant. Avec votre carte vitale, le remboursement est automatique grâce à la télétransmission entre la mutuelle et l’Assurance Maladie. Vous devrez avancer le prix de la consultation, sauf si votre médecine pratique le tiers payant. Ensuite, la CPAM et la mutuelle versent la somme sur votre compte bancaire. En cas d’oubli de la carte Vitale, il faudra envoyer une demande de remboursement.

Pour éviter de se déplacer, la téléconsultation s’est beaucoup développée depuis 1 an. Les mutuelles proposent toutes ce service gratuitement. Vous êtes remboursé même si vous consultez un professionnel qui n’est pas votre médecin traitant.

Traitement contre le coronavirus

Les traitements par anticorps monoclonaux ont reçu une autorisation temporaire de mise sur le marché début 2020. Cependant, ce traitement ne concerne qu’un nombre limité de patients. La plupart du temps, les patients reçoivent du paracétamol pour apaiser les symptômes comme la fièvre ou les courbatures. Ces médicaments sont remboursés à 65 % par la Sécurité Sociale. Le remboursement est calculé à partir du prix du générique. Il n’est donc pas possible. Avoir une mutuelle permet d’être remboursé entièrement, sauf les 0,50 € de franchise médicale par boîte de médicament. Dans la plupart des cas, pas besoin d’avancer la somme à la pharmacie grâce au tiers payant.

Hospitalisation : une mutuelle indispensable

La prise en charge d’une hospitalisation liée à la Covid-19 est la même que pour n’importe quelle hospitalisation : l’Assurance Maladie rembourse 80 % des soins. Mais la facture reste très élevée pour le patient, surtout en cas de séjour en soins intensifs et d’hospitalisation longue. Un patient atteint du coronavirus peut payer plus de 3 000 € de frais d’hôpital ! Une mutuelle s’avère indispensable pour réduire cette somme.

La mutuelle complète tout d’abord le remboursement des soins, soit les 20 % restant à la charge du patient. Elle paie également le forfait hospitalier de 20 €/jour, ainsi que le transport médical quand il est nécessaire. Mais surtout, les complémentaires santé peuvent remboursent les frais dits « de confort », pourtant absolument indispensables pour une hospitalisation plus agréable : chambre individuelle, présence d’un proche accompagnant, télévision…

Les mutuelles proposent aussi des garanties d’assistance : garde d’enfants, portage de course ou de médicaments à domicile, aide-ménagère… Certains organismes mettent à disposition ces aides pour les malades de la covid.

Prendre soin de soin en temps de pandémie

La prise en charge de la covid 19 ne se limite pas aux personnes malades. Peur de la maladie, isolement, deuil, perte de perspective sur l’avenir, chômage… Entre confinements et couvre-feu, les troubles anxieux et les insomnies sont très fréquentes. Pour améliorer son état psychologique, consulter un psychiatre ou un psychologue s’avère essentiel. Seuls les psychiatres sont remboursés à 70 % par l’Assurance Maladie. La mutuelle prend en charge le ticket modérateur, mais aussi les dépassements d’honoraire fréquents. Un forfait psychologie donne droit à des consultations remboursées chez un psychologue. Quelques assureurs ont également mis en place une écoute psy gratuite, qu’on soit positif au coronavirus ou non.

La garantie médecine douce des mutuelles est indispensable au bien-être, surtout en temps de pandémie mondiale. Les adhérents bénéficient d’un forfait annuel de remboursement chez de nombreux professionnels : ostéopathes, réflexologues, homéopathes, naturopathes…    Si ces spécialités ne guérissent pas la Covid, elles permettent toutefois d’aller de l’avant et de se sentir mieux. Pour cela, les mutuelles proposent également des prises en charge en diététique, des abonnements sportifs ou encore des ateliers yoga en ligne.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » Actu » Mutuelle : comment se faire rembourser les soins liés à la covid-19 ?