Passer 24/24 avec son compagnon ou au contraire rester seul(e) et sans contact de longs jours durant, la pandémie a modifié profondément nos relations avec les autres. Et nos habitudes.

Il a fallu repenser nos ébats alors que les enfants étaient juste à côté! Il a fallu innover pour retrouver le plaisir lorsque l’on reste seul(e).

Internet est alors devenu un outil incomparable pour garder des contacts à l’extérieur et pourquoi pas découvrir des façons inédites pour créer de nouveaux plaisirs et relations intimes.

Mettre du sel dans un quotidien bien triste

Ne pas pouvoir sortir, c’est ne pas pouvoir rencontrer des partenaires amicaux ou sentimentaux. Le confinement a donc bouleversé notre quotidien. On ne pouvait plus rencontrer les autres ailleurs que dans les supermarchés et même si un petit coup de cœur se produisait, les circonstances faisaient que l’on ne pouvait pas aller plus loin pour éviter les risques de contaminations.

On a donc dû trouver d’autres solutions pour apporter à son corps du plaisir.
Il n’est donc pas particulièrement étonnant que les shops de produits érotiques, comme https://www.adameteve.fr/ aient connu un essor phénoménal durant ces mois confinés.

On a cherché à s’occuper et quoi de mieux que de découvrir des petits jouets dédiés au plaisir ? La vente des vibromasseurs pour s’amuser seule ou des menottes pour s’initier à d’autres plaisirs en couple a explosé.

Les boutiques en ligne d’objets érotiques ont connu un succès inégalé et on s’est habitué à acheter ces objets au même titre que des vêtements ou des chaussures.

Gardez le contact avec les autres

On l’a bien remarqué lors des confinements mais les contacts avec les autres nous ont terriblement manqué. Il a donc fallu trouver des solutions pour pouvoir partager. Les apéros entre amis via la visio ont ainsi explosé. On a fait tout ce que l’on a pu pour garder le contact.

Et internet a aussi permis de pouvoir s’amuser entre adultes consentants ! Pour contrecarrer la diminution des contacts physiques, il a fallu mettre en place la distance physique et quoi de mieux là encore que vivre une relation par la webcam.

La webcam est alors devenue un instrument sans égal pour conserver le contact avec son partenaire éloigné ou créer de nouveaux contacts.

Mais le sexe n’a pas été la seule raison pour laquelle on a passé de si long moment en ligne. On a aussi tenté de créer des relations intimes en rencontrant de nombreuses personnes qui même si elles étaient proches restaient inaccessibles à cause du confinement et du risque d’attraper le virus star du moment. Des échanges se sont multipliés, d’abord sages puis plus coquins. On a alors partagé des moments intimes de loin.

Alors si la pandémie a mis nos nerfs à rude épreuve, le virus a aussi permis de mieux nous concentrer sur ce que l’on souhaitait vraiment. On a ainsi mis en avant le plaisir en s’achetant des sex-toys. On a tenté de créer ou conserver des relations intimes et cela même à distance.

Différents courants sont apparus (comme le Hardballing ou le corona-cuffing) pour affronter les diktats de la pandémie. On a trouvé de nouvelles solutions pour ne pas s’ennuyer et palier à la tristesse ambiante en imaginant une vie intime plus joyeuse.