Tesla : un projet top secret en préparation à la Gigafactory du Nevada !

En Amérique du Nord, plus précisément aux États-Unis, Tesla effectue un projet top secret baptisé sous le nom de « Palladium ».

Tesla une grande société qui est spécialisée dans la fabrication de véhicules électriques. D’après les rumeurs qui circulent, le projet a pour but de créer une nouvelle catégorie de production. Il s’agit donc d’une opération visant à optimiser le Model X et le Model S.

Une nouvelle gamme de voitures électriques pour Tesla

Le 21 juillet dernier, Interesting Engineering et Electrek ont publiés des articles sur projet secret de Tesla. Selon ces journaux, le fabricant d’automobiles souhaite améliorer les versions X et S de ses modèles de voiture.

Tesla Model S
Tesla Model S

Pour information, ces deux prototypes ont été conçus en 2012 et en 2009. Dans ce projet appelé « Palladium », l’objectif principal est d’actualiser la technologie de ces véhicules. Toutefois, le design intérieur et extérieur pourra peut-être faire l’objet d’un changement.

Des détails bien cachés

Réalisé dans la Gigafactory 1, un établissement dans le Nevada, Palladium devrait sortir officiellement vers le mois de septembre 2020. C’est pendant le « Battery Day » que tous les résultats pourront être rendus publics. De ce fait, il s’agira d’une nouvelle ligne de voiture désignée sous l’appellation « Plaid ».

Néanmoins, les informations dévoilées par la firme ne sont pas encore complètes. Que ce soit sur l’apparence du véhicule ou sur son environnement intérieur, aucun plan précis n’a pas été divulgué. Étant donné que la plupart des détails sont bien gardés par Tesla, personne n’a une idée exacte de l’ampleur de ce projet.

La création d’une nouvelle batterie

Selon l’avis d’Electrek, la gamme Plaid concernerait l’ajout d’un nouveau groupe de motopropulseur dans les Model X et les Model S. Ainsi, le fabricant de voitures électrique aurait envisagé d’installer un dispositif à trois moteurs. Ce dernier pourrait donc être composé de plusieurs batteries avec une puissance plus élevée.

D’une autre part, il est également possible que Tesla inventerait un système de conduite plus révolutionné. Pour les connaisseurs, il est sûr que le projet Palladium aurait un lien avec le concept Roadrunner, un dispositif ayant pour but de créer des cellules de batteries inédites.

Palladium, d’où vient le nom du projet ?

Concernant le nom du projet, aucune explication exacte n’a été affirmée par les responsables. Le rapport entre le mot Palladium et la conception d’une nouvelle ligne de voiture est donc flou pour la majorité des fans. À titre d’information, le Palladium est un élément chimique qui fait partie du groupe de la platine. Scientifiquement parlant, son numéro atomique est le 46 (Pd).

Souvent, il est reconnu pour être une matière noble. Les professionnels l’utilisent généralement comme une application pour les métaux précieux, en particulier pour les catalyseurs qui sont dans les pots d’échappement. Cependant, il faut savoir que les véhicules créés par Tesla ne contiennent pas de palladium vu que ce sont des dispositifs électriques.

Par Marie

Rédactrice depuis près de 10 ans pour plusieurs grands médias français, c'est avec plaisir que je participe à la revue CambodgePost afin de vous proposer des articles d'actualités et d'informations.

Ailleurs sur le web

Sur le même sujet