Claude Lelouch : ému face au décès de Jean-Paul Belmondo, il se confie sur ses amis dans C à Vous

Claude Lelouch envahi par une vague d’émotions en repensant à son ami Jean-Paul Belmondo décédé ce lundi 6 septembre.

Le réalisateur Claude Lelouch était l’invité d’Anne-Elisabeth Lemoine ce mardi 7 septembre. Il s’est remémoré les bons vieux souvenirs qu’il a de Jean-Paul Belmondo décédé ce 6 septembre. Le scénariste a parlé de lui comme étant quelqu’un de très blagueur, avec une bonne humeur légendaire. Il a également déclaré que Bébel avait l’art de faire de bonnes blagues sur les plateaux de tournage. Nous vous donnons plus de détails dans les prochaines lignes.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Lelouch (@claudelelouch)

Que de beaux souvenirs

C’était le générique de fin ce lundi 6 septembre pour le célèbre acteur Jean-Paul Belmondo qui s’est éteint à l’âge de 88 ans. Il s’en va en laissant derrière lui, une famille, des amis, tout un pays, voire même le monde entier dans la douleur. Mais les gens se souviendront toujours de sa joie de vivre, de sa bonne humeur contagieuse, des fous rires. Le cadreur français, Claude Lelouch a non seulement travaillé avec lui sur plusieurs films, mais ils étaient aussi amis. Reçu sur le plateau de C à vous ce mardi 7 septembre, le producteur s’est montré très ému en repensant à son collaborateur.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Lelouch (@claudelelouch)

Il s’est souvenu d’une multitude de bons moments passés en compagnie de l’acteur. Il s’est notamment rappelé de leurs dîners avec Charles Gérard. C’était des moments de plaisir et de bonheur pendant lesquels ils parlaient et reparlaient des mêmes choses, des mêmes combats. Claude Lelouch n’a pas manqué de dire explicitement qu’avec Jean-Paul Belmondo on ne s’ennuyait pas. Il était très créatif quand il fallait faire des farces. Celui qui a joué dans trois films qu’il réalisé était la personnification de la joie de vivre, il incarnait à lui seul une cour de récréation. Tout ému, le réalisateur a fait savoir que tous ses amis sont en train de partir, il a fait allusion à Johnny Hallyday, Jean-Paul Belmondo, Lino [Ventura], Jacques Brel.

Le réalisateur a aussi parlé de son ami disparu ce lundi en l’associant cette fois à Johnny Hallyday. Il reconnait que ces deux personnes étaient spéciales car elles ont donné beaucoup de choses, beaucoup de plaisir. Il a avoué devant les caméras de France 5 que : « quand on avait des ennuis, quand on allait pas bien, quand on était malade, quand on avait des doutes, il suffisait de passer deux heures avec eux et notre vie changeait. »

Bébel, un sacré blagueur

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Lelouch (@claudelelouch)

Claude Lelouch a révélé que Jean-Paul Belmondo était quelqu’un de fou, quelqu’un qui était plus fou et encore plus dingue dans la vie qu’au cinéma. Le cinéaste s’est mieux expliqué en reprenant quelques-unes des blagues de son ami. Ces blagues étaient tellement nombreuses qu’il n’a pas pu toutes les raconter. Il a parlé du jour où Bébel avait fait monter un chameau dans la chambre du réalisateur Alexandre Mnouchkine. Il a également raconté comment est-ce qu’il s’était retrouvé un soir avec une dizaine de chèvres dans sa chambre. Avec beaucoup d’admiration et d’émotion, Claude Lelouch a rappelé que le cascadeur français n’était sérieux que lorsqu’il fallait tourner et qu’il était d’ailleurs très bon. C’était une grande flopée de souvenirs joyeux que le réalisateur a partagé avec les téléspectateurs de France 5 ce jour.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Claude Lelouch : ému face au décès de Jean-Paul Belmondo, il se confie sur ses amis dans C à Vous