Jean-Paul Belmondo : un proche se confie sur les derniers moments de sa vie « Il ne parlait plus » !

Décédé lundi dernier dans son domicile à Paris, alors qu’il était entouré de sa famille, Jean-Paul Belmondo ne « parlait plus » d’après les propos de Claude Lellouch.

Dans un entretien accordé à Nice matin, mercredi 8 septembre 2021, Claude Lellouch, réalisateur et proche ami de Jean Paul Belmondo, s’est confié sur sa dernière entrevue avec celui-ci, 45 jours environ, avant son décès. Il a particulièrement, fait savoir à quel point l’homme qu’on appelait le magnifique était diminué au point de ne plus pouvoir parler, avant sa mort.

Mort chez lui, entourés des siens

Les Français pleurent leur ‘’magnifique’’. Lundi dernier, Jean Paul Belmondo est passé de vie à trépas après 88 ans de vies. C’est entouré de sa famille, que la figure du cinéma français a rendu son dernier soupir. D’après les propos de son avocat, le comédien de 88 était déjà devenu faible depuis plusieurs années, mais il s’est quand même éteint impavidement chez lui à Paris.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Lelouch (@claudelelouch)

Après avoir été victime d’un grave accident cardio-vasculaire le 8 aout 2001, le comédien s’était retiré des projecteurs. Et depuis, ses rares apparitions ne donnaient plus vraiment l’image d’un homme au top de sa forme. Et cela s’est particulièrement remarqué en 2018 lors de la 7e cérémonie des gants d’or à laquelle a pris part le comédien que l’on a aperçu en fauteuil roulant. Il faut dire que sur ce point, ses proches ne contredisent pas le fait que le magnifique était très diminué.

Claude Lellouch : « Il ne parlait plus »

Depuis l’annonce officielle du décès de l’acteur, sur les réseaux sociaux, les hommages ont afflué de la part des personnalités, qui ont tenu à saluer son talent et son attachement. Parmi eux, le réalisateur Claude Lellouch qui a collaboré avec l’acteur sur plusieurs films a exprimé dans les colonnes de Nice-Matin, mercredi dernier, son regret de ne pas avoir eu l’occasion de tourner plus de films avec le disparu. « J’avais un scénario formidable pour une suite à ‘Itinéraire’. Et puis cette amélioration n’a pas eu lieu et j’ai décidé de ne pas le faire. Il n’était pas question de montrer un Jean-Paul diminué », a-t-il confié dans les colonnes de Nice-Matin.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @jeanpaulbelmondo_

Rappelons que ‘itinéraire’ était l’un des films sur lesquels les deux hommes ont collaboré. En tous, ils avaient travaillés ensemble sur quatre films : Un homme qui me plaît, Les Misérables, itinéraire d’un enfant gâté et d’un film à l’autre.

Cependant Jean Paul Belmondo et Claude Lellouch n’étaient pas seulement de bons collègues, ils étaient liés par une amitié très grande. Pour le reste, un mois et demi environ, avant la disparition du célèbre acteur, le producteur lui avait même rendu visite dans son domicile à Paris. Mais le magnifique n’était plus vraiment présent à ce moment. « Les derniers mois ont été très difficiles et compliqués pour Jean-Paul. Il ne parlait plus, mangeait peu, mais il avait toujours son sourire. Là où il est aujourd’hui, il va pouvoir continuer à faire des acrobaties » affirme avec chagrin, Claude Lellouch.

Les dernières phrases de Jean Paul Belmondo

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Claude Lelouch (@claudelelouch)

Invité sur le plateau de Touche pas à Mon Poste de Cyril Hanouna, le 7 septembre, Jeff Domenech ancien assistant du magnifique, a pour sa part, fait des révélations sur les derniers moments de l’acteur. D’après ses propos, le comédien aurait demandé aux membres de sa famille présents à sa mort de ne pas pleurer sa disparition ni même d’en être triste. Il leur aurait même rappelé qu’il avait passé une vie pleine de bonheur et qu’il resterait toujours dans la mémoire des personnes.

Une vérité incontestable au vue du parcours plein de succès du comédien.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Jean-Paul Belmondo : un proche se confie sur les derniers moments de sa vie « Il ne parlait plus » !