Laëtitia Milot : elle se confie sur son endométriose et sa motivation à ne plus avoir un deuxième enfant

L’actrice Laëtitia Milot s’est confiée sur cette maladie qui la prive désormais du plaisir d’être maman pour la deuxième fois.

Atteinte d’endométriose depuis plusieurs années aujourd’hui, Laëtitia Milot a pu remporter une bataille contre cette maladie. Cette victoire s’est sanctionnée par la venue au monde de sa petite fille Lyana. Aujourd’hui, l’actrice annonce que la maladie a repris l’avantage sur elle et que désormais, son rêve d’avoir une deuxième enfant ne pourra plus se réaliser. C’est à nos confrères de Magic Maman qu’elle s’est confiée et nous vous donnons l’essentiel de ce qu’elle a révélé lors de cet entretien.

Une guerre perdue contre l’endométriose

 

Si la jeune maman a gagné une bataille contre cette maladie en donnant la vie à une jolie petite fille en 2008, elle a perdu la grande guerre. On se croirait dans un film d’action, mais il s’agit de la vie de la jeune Laëtitia Milot qui a passé plusieurs années à combattre une maladie qui a fini par avoir le dessus sur elle. La comédienne a subi plusieurs opérations et ce n’est qu’après plusieurs années qu’elle a pu donner naissance à une belle petite fille. Son désormais seule et unique enfant s’appelle Lyana est née le 14 mai 2018.

Le 7 février 2020, dans l’émission La Boite à secrets, elle révèle qu’elle ne connaitra plus le bonheur de l’accouchement. Alors que son chéri et elle avait en projet de de fonder une famille bien plus grande. Elle rêvait donner un petit frère à sa fille. Mais malheureusement pour elle, c’est un rêve qu’il faudra classer aux oubliettes. Mais pour traverser cette épreuve difficile, son mari Badri est là et c’est ensemble qu’ils se sont battus pendant toutes ces années pour avoir leur fille. La maman l’a elle-même dit de manière triste à nos confrères de Magic Maman : elle ne pourra plus donner la vie une deuxième fois.

 

Elle garde la tête haute

La comédienne essaie tant bien que mal de prendre les choses positivement. Pour s’encourager à mieux vivre cette déception, elle se dit que « ce n’est pas grave ». Elle relativise en pensant n’avoir pas le droit de se plaindre. Son mari et elle se concentrent désormais sur ce beau cadeau que la vie leur a offert : leur fille. Elle compte profiter au maximum de la présence de Lyana dans sa vie.

Une femme sur dix est touchée par cette maladie en France et l’actrice de Plus Belle La Vie a décidé de s’engager activement à sensibiliser les autres femmes en parlant de sa propre expérience. Pour elle, l’endométriose ne doit plus être une maladie taboue, car son vœu est de voir le moins de femmes souffrir de cette pathologie qui provoque une ménopause précoce. Elle a également parlé des répercutions de cette maladie et d’autres éléments qui peuvent aboutir à l’infertilité. Elle a souligné qu’en dehors l’endométriose, il y a plusieurs autres maladies qui rendent infécondes.

 

Elle a surtout parlé de la génération suivante en relevant ce problème de fécondité et en ayant une pensée pour ces couples qui ont du mal à faire des enfants. Elle a terminé en révélant que l’endométriose  » atteint 3 à 6 millions de femmes, ça c’est un chiffre qui est minimisé, vraiment. Mais en fait, c’est une maladie qui peut apporter des douleurs atroces, intenses, au quotidien, qui peut [être] invalidante [pour] certaines femmes, mais qui peut aussi détruire des couples. »

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Laëtitia Milot : elle se confie sur son endométriose et sa motivation à ne plus avoir un deuxième enfant