Edouard Philippe : le maire fond en larme en évoquant son pire souvenir à Matignon

Sur le plateau de Sept à huit ce dimanche 12 septembre, Edouard Philippe, a presque fondu en larmes en parlant de son pire souvenir.

L’ancien premier ministre Edouard Philippe était l’invité d’Audrey Crespo-Mara ce dimanche 12 septembre sur TF1. Il était le portrait de la semaine dans l’émission Sept à Huit. L’homme politique s’est livré sur ce qu’il a qualifié de « pire souvenir » durant son règne à la tête du gouvernement. Un événement tragique qui le marque jusqu’à nos jours et c’est presque les larmes aux yeux que l’ancien locataire de Matignon est revenu sur ce malheur.

Des souvenirs douloureux

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Edouard Philippe (@edouardphilippelh)

Plusieurs personnes se seraient attendues à un événement politique, mais non, il s’agit d’une affaire qui n’a rien à voir avec la politique. Le pire moment d’Edouard Philippe est lié à un accident horrible où plusieurs personnes ont perdu la vie. En effet, le 14 décembre 2017, un grave accident a eu lieu sur un passage à niveau de la commune de Millas. Un car transportant des élèves est entré en collision avec une rame automotrice TER qui fait la ligne des gares de Villefranche – Vernet-les-Bains et celles de Perpignan. Le choc était très violent et le bilan était très lourd : six enfants morts sur le carreau et plusieurs blessés.

Le jour du drame, alors qu’il se trouvait à Cahors, Edouard Philippe avait dû se rendre d’urgence du côté des Pyrénées-Orientales. Ce même jour, il s’était exprimé en soirée et avait parlé du traumatisme que cet accident tragique allait causer chez certaines personnes ayant vécues ce malheur de près ou de loin. Et ce dimanche 12 septembre, face à Audrey Crespo-Mara sur TF1, C’est avec beaucoup de douleur que l’actuel maire du Havre est revenu sur cet accident terrifiant. Un véritable film d’horreur vécu par les témoins de la scène, les familles et bon nombre de français.

 

Il s’est souvenu des pompiers qui avaient fait preuve d’un courage remarquable et d’une grande force d’esprit. Avec une voix tremblante et presque les larmes aux yeux, Edouard Philippe, également papa de trois enfants, a expliqué la détresse qui se lisait sur le visage des parents qui attendaient les nouvelles de leur enfant. Il s’était mis à la place de ces familles et reparler de cet accident a tellement été douloureux pour lui qu’il a reconnu qu’en le faisant, il remuait le couteau dans la plaie d’un bon nombre de personnes.

Les causes de l’accident

Le jour de cet accident, la conductrice de l’autocar ayant à son bord plusieurs collégiens, n’aurait pas vu la signalisation qui indiquait que le passage à niveau était fermé. Sans le savoir, elle avait franchi la ligne rouge et une grave collision avec un train s’en était suivie. Le bilan effroyable est connu de tous et plusieurs familles vivent dans la consternation jusqu’à nos jours. Une enquête avait été ouverte et selon le Bureau d’enquêtes sur les accidents de transport terrestre, le « scénario le plus probable« , était la « non perception par la conductrice du car de l’état fermé du passage à niveau malgré la signalisation en place« .

 

Cela fait quelques semaines que la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Aix-en-Provence n’a pas répondu favorablement à la demande d’annulation des expertises techniques. Me Jean Codognès s’est indigné contre cette décision qu’il a trouvé décevante. Il a déclaré : « Le fond n’a pas été abordé. Et je pense que c’est un vrai sujet. La chambre de l’instruction n’a pas répondu à la question posée. La cour de Cassation y répondra. » Cette affaire est loin d’être terminée.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Edouard Philippe : le maire fond en larme en évoquant son pire souvenir à Matignon