Camilla Parker Bowles : de nombreuses interrogations sur ses relations ambiguës avec Kate Middleton

Camilla Parker Bowles et Kate Middleton n’ont pas toujours eu de bonnes relations et l’écrivain Robert Lacey, dans son livre Guerre royale, mensonges et trahisons, revient sur les coups que la duchesse de Cornouailles a portés sur la duchesse de Cambridge.

L’écrivain Robert Lacey a sorti tout récemment un livre intitulé Guerre royale, mensonges et trahisons. Un ouvrage qui parle de la famille royale d’Angleterre et des différents problèmes au sein de cette firme. Le livre de l’historien spécialiste de la famille royale y a consacré quelques pages à Camilla Parker Bowles. Il la décrit comme une femme rusée qui arrive à se servir de tout le monde. Nous allons vous parler ici spécifiquement des relations obscures de cette dernière avec Kate Middleton.

Une belle-mère manipulatrice

 

L’historien Robert Lacey via son livre Guerre royale, mensonges et trahisons, qui vient de paraître en France, n’a pas été tendre avec Camille Parker Bowles. Au départ, elle était parmi les personnes les moins aimées du Royaume-Uni, mais quelques temps après, son mariage avec le fils aîné de la reine Elizabeth II a permis de laver son image auprès des sujets de la couronne. Mais selon le spécialiste de la famille royale, la duchesse de Cornouailles a bien su cacher son jeu jusqu’ici et a longtemps tiré les ficelles à plusieurs niveaux.

Il a notamment fait allusion aux rapports qu’elle entretient avec sa belle-fille, Kate Middleton. Tout d’abord, à son arrivée Kate Middleton a reçu des conseils de la femme du prince Charles. Ces conseils avaient été prodigués dans le but de se rendre indispensable auprès de son futur époux. La duchesse de Cornouailles avait ainsi recommandé à la Duchesse de Cambridge de réadapter son emploi de temps par rapport à celui du prince William, de tout réorganiser sa vie par rapport à celle du Duc de Cambridge. Un conseil qu’elle a d’ailleurs respecté à la lettre et les preuves étaient bien visibles. C’est là quelques-uns des stratagèmes mis en place par cette belle-mère pour tirer les ficelles.

 

Une déclaration choquante sur Kate Middleton

Selon le journaliste américain auteur de Game of Crowns, livre sorti en 2018 Christopher Andersen, dans les débuts, les relations entre les deux femmes étaient difficiles. Mais Camilla Parker Bowles a fini par accepter sa belle-fille. Celle qui porte le surnom de Rottweiler, donné par la prince Diana, aurait incité son époux à intervenir auprès du prince William pour le pousser à mettre un terme à sa relation avec Kate. Pour l’épouse de prince Charles, la future femme du fils de son mari avait un « côté sombre » qui faisait d’elle, une personne à qui il ne fallait pas faire confiance. Elle a aussi confié que la duchesse de Cambridge venait d’une famille trop modeste pour intégrer la famille royale. Selon un article publié par The Mirror en 2018, Camilla Parker Bowles aurait déclaré que Kate Middleton est « belle mais bête« .

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Royal_Gossip (@royalgossip2021)

Sans oublier que Robert Lacey a également accusé la duchesse de Cornouailles d’être la taupe qui fournit des informations compromettantes à la presse britannique. L’écrivain, dans son livre, a également parlé de la guerre fratricide qu’il y’a entre les princes Harry et William. Un conflit qui menace la stabilité de l’une des plus vieilles monarchies d’Europe.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Camilla Parker Bowles : de nombreuses interrogations sur ses relations ambiguës avec Kate Middleton