Corinne Masiero « flippée » : « Je me suis chiée dessus », ses confidences lors de son intervention aux César

L’actrice Corinne Masiero a posé un acte très remarquable sur la scène des César le 12 mars et elle est revenue dessus pendant son récent entretien avec TV5 Monde.

L’actrice Corinne Masiero était présente sur la scène des César ce mardi 12 mars. Elle n’y était pas pour recevoir un prix, mais pour remettre le trophée à un vainqueur d’une catégorie. Alors que personne ne s’y attendait, elle a marqué les esprits avec sa tenue d’Adam. Une façon forte et retentissante de demander au gouvernement de rouvrir les lieux culturels afin que les artistes puissent avoir de quoi vivre. Un geste qui n’est d’ailleurs pas passé inaperçu.

Corine Masiero, un acte posé pour défendre la cause des professionnels de la culture

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joseluis Franco (@jfrancocastro)

Corinne Masiero a enflammé la scène des César ce mardi 12 mars à L’Olympia de Paris. Pendant la cérémonie de remise des prix, l’actrice du Captiaine Marleau est arrivée sur scène vêtue d’une peau d’âne ensanglantée sur le dos. Elle y était pour remettre le prix du meilleur costume et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a électrisé le podium de cette 46e édition des César. Elle était carrément habillée en nuisette et elle avait des tampons aux oreilles. Puis, elle a fait tomber son vêtement et est restée toute nue devant plusieurs spectateurs dans la salle et des millions de téléspectateurs à la maison. Une scène qui a surpris tout le monde car personne ne s’attendait à un tel acte de sa part.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @nemeraude

On pouvait lire sur son dos : « Rend-nous l’art Jean » et sur son torse, il était inscrit : « No culture, no futur » (pas de culture, pas de futur). Une façon de faire savoir au gouvernement dirigée par Jean Castex de rouvrir les salles de cinéma, les musées et autres lieux culturels car les acteurs culturels peinent à s’en sortir depuis le début du confinement. Elle a d’ailleurs justifié cette performance scénique lors d’un entretien chez Mediapart. Elle a laissé entendre que les gens ont le plus observé ses fesses de femme âgée (de la cinquantaine), mais que si elle n’avait posé cet acte, on ne s’intéresserait pas aux professionnels de la culture, de l’éducation, de la santé qui vivent dans la précarité depuis le début de pandémie du Covid-19 et des restrictions qui en découlent.

Les réactions des uns et des autres

Plusieurs mois après ce coup de gueule particulier de l’actrice sur la scène des César, elle est revenue sur cette prestation choquante dans un entretien avec TV5 Monde. Elle a accordé cette interview au média français ce mardi 21 septembre pendant le Festival francophone de La Rochelle. Elle a ainsi profité de cette opportunité pour donner des explications sur ses motivations : « Quand j’ai su qu’il y avait les César, je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose. Il fallait souligner le geste qu’avait eu Adèle Haenel« , a-t-elle déclaré en premier lieu. Elle a continué en disant qu’elle avait aussi posé cet acte pour soutenir Adèle Haenel qui avait été victime d’harcèlement sexuel.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @montatou

Le message de l’actrice a retenti dans tout le pays car juste après la cérémonie des César, un collège de neufs députés a porté plainte contre elle pour exhibition sexuelle. Mais le procureur de la république n’a pas donné de suite à leur réclamation. Sur les réseaux sociaux également, plusieurs internautes ont condamné l’acte posé par la comédienne. En revanche, d’autres ont félicité Corinne Masiero pour cet acte de bravoure. Adèle Haenel, quant à elle, a envoyé un message à l’actrice qui a d’ailleurs été très émue et l’a remercié pour ce geste. Mais il faut noter que pendant cette interview avec TV5 monde, la femme de 57 ans a elle aussi réagi, elle a déclaré ceci : « Ce que j’ai fait, ce n’est pas du courage parce que je suis une nana qui flippe beaucoup. Je me suis chiée dessus parce qu’il fallait attendre des heures et des heures avant de le faire. Là, j’étais toute seule et tu te dis : ‘Ça va faire chier la personne qui va recevoir le César…« 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Corinne Masiero « flippée » : « Je me suis chiée dessus », ses confidences lors de son intervention aux César