Brigitte Bardot : au bord de la dépression, retour sur le jour où elle a « failli mourir »

Mardi dernier, c’était l’anniversaire de Brigitte Bardot, l’actrice vient d’avoir 87 ans. Néanmoins, savez-vous qu’elle aurait pu mourir depuis plusieurs années ?

Mardi 28 septembre 2021, Brigitte Bardot ferme ses 87 ans et souffle une bougie de plus. Si elle peut se réjouir aujourd’hui d’avoir une aussi longue vie, l’actrice de cinéma très passionnée par l’amour a manqué de peu la mort, alors qu’elle était encore plus jeune. Nous vous proposons de découvrir plus de détails sur ce sujet en lisant cet article.

Une tentative de suicide à 16 ans

 

Même si elle apparait aujourd’hui comme une grande célébrité ou encore l’une des plus grandes figures du cinéma français, en réalité, tout n’a pas été rose pour Brigitte Bardot. L’actrice de 87 ans a vécu plusieurs expériences traumatisantes et la plupart du temps, dans ces relations amoureuses. Déjà en 1950, alors qu’elle n’avait que 16 ans, elle aurait décidé d’en finir avec ses jours. La cause, elle venait de vivre une rupture insupportable à l’époque. En effet, la jeune fille entretenait une passionnante liaison amoureuse avec le réalisateur de cinéma Roger Vadim, alors âgés de 22 ans. Cependant, cette relation n’était pas du gout de ses parents qui ne concevaient pas le fait qu’elle traine avec quelqu’un qui le dépasse en âge de six ans, alors qu’elle n’avait même pas encore atteint la majorité. Dès lors, ceux-ci décident de l’envoyer à l’étranger pour qu’elle poursuive ses études.

 

Cette décision incompréhensible de ses parents a été reçue comme un choc pour la jeune Brigitte Bardot qui essayera de se suicider, le soir même où son père et sa mère lui annoncent leurs décisions. Son acte finira par convaincre son père de le laisser continuer sa relation avec Roger Vadim à la seule condition que leur mariage ne soit qu’après ses 18 ans. Chose qu’elle accepta et fit. À 18 ans, elle se mariera avec le réalisateur qu’elle quittera 5 ans plus tard pour s’associer avec Jean-Louis Trintignant, pour qui elle tombe amoureuse lors du tournage du film et Dieu… créa la femme. Néanmoins, pendant son idylle avec Roger Vadim, l’actrice tombera enceinte à deux reprises, mais, avortera toutes ses deux fois. Des expériences extrêmement douloureuses, comme le décrit Pascal Louvrier dans son ouvrage intitulé Vérité BB.

Des avortements qui ont failli lui coûter la vie

En effet, c’est bien avant son mariage que la jeune actrice tomba enceinte pour la première fois. À cette époque, elle n’avait pas encore atteint ses dix-huit ans et avait donc décidé d’écourter la grossesse. BB s’est donc rendu clandestinement en suisse pour pratiquer son avortement. Toujours dans son ouvrage consacré à la vie de l’actrice, Pascal Louvrier décrit qu’elle avait effectué son IVG dans un environnement très mal entretenu et dépourvu d’hygiène.

 

L’expérience a été un traumatisme pour elle parce qu’elle a connu des douleurs très atroces dans le temps. Et c’est particulièrement ce qui lui a donné une impression négative sur la maternité, puisqu’elle a commencé à éprouver une « peur panique de la maternité ». Alors, lorsqu’elle tomba encore enceinte à nouveau, cette fois après son mariage, elle décidera encore de ne pas porter l’enfant. Mais cette seconde expérience n’a pas été moins dure que la première. Sur la table d’opération, au cours du processus d’avortement, elle fera une crise cardiaque avant d’être finalement réanimé, mais de justesse. L’actrice venait donc d’échapper de très près, à la mort.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Brigitte Bardot : au bord de la dépression, retour sur le jour où elle a « failli mourir »