Meghan Markle : le « diadèmegate » qui lui a coûté l’inimitié de la reine Elizabeth II

La reine Elizabeth II n’aurait pas apprécié l’attitude de Meghan Markle qui demandait à avoir un diadème spécial avant son mariage.

Ce 26 septembre, The Mirror a publié ce qui aurait mal tourné entre la Duchesse de Sussex et la reine Elizabeth II. En effet, selon Andrew Morton, les deux femmes auraient été opposées dans une dispute au tour d’un diadème, juste avant le mariage de l’ex actrice et du prince Harry en 2018. Selon ce que le journaliste a rapporté, ce serait d’ailleurs à cause de ce conflit que la maman d’Archie et Lilibet ne bénéficie plus du soutien de la grand-mère de son époux.

Ce qui s’est passé

 

D’après plusieurs rumeurs, Meghan Markle est une femme au caractère difficile. Il n’y a d’ailleurs que son époux et les personnes proches de la couronne qui peuvent vraiment connaitre la vérité sur le comportement de l’ex star Hollywoodienne. Nonobstant ce fait, Andrew Morton a fait une découverte selon laquelle Meghan Markle aurait irrité la reine Elizabeth II avant de faire officiellement son entrée dans la famille royale. Le diadèmegate survenu avant ses épousailles avec le prince Harry aurait été la cause. Ce 26 septembre, le tabloïd britannique The Mirror via Andrew Morton est revenu sur cet incident tout en parlant de l’œuvre de la duchesse (paru en 2018) intitulé Meghan : A Hollywood Princess.

Selon le biographe, tout serait parti du fait que la jeune maman n’avait pas eu la possibilité de porter la tiare de ses rêves et parce que celle-ci n’était pas disponible. Il faut cependant noter qu’en novembre 2018, les faits avaient même été rapportés par la presse d’outre-manche. C’était une grosse désillusion pour la mère de famille et par conséquent, cela avait mis le prince Harry en colère qui s’était emporté pendant une discussion avec la styliste royale, Angela Kelly. Cette dernière serait aussi la gardienne des bijoux de la souveraine.

 

Dans son accès de colère, le prince avait laissé entendre : « Ce que Meghan veut, Meghan obtient« . Les choses se sont tassées avec l’intervention de la reine. Elle n’avait d’ailleurs pas apprécié le comportement de Meghan Markle et aurait fait savoir à son petit-fils qu’ »elle obtiendra le diadème que je lui donnerai« . La jeune mariée n’avait pas eu le diadème qu’elle souhaitait parce qu’il fallait au préalable respecter certains protocoles de sécurité.

Meghan Markle, pas appréciée par le duc et la duchesse de Cambridge

Les Sussex ont quitté la firme royale pour s’installer en Californie aux Etats-Unis. Selon Andrew Morton, le prince William serait l’une des causes de leur départ. Alors qu’il est en froid avec son frère depuis plusieurs mois déjà, le duc de Cambridge aurait été malveillant avec Meghan Markle. Si son épouse Kate Middleton est connue pour être une réconciliatrice, elle n’aurait pas été aimable envers l’ancienne actrice de Suits.

 

Le biographe a précisé que « La froideur de la duchesse de Cambridge envers Meghan et l’intimidation présumée de William ont contribué aux retombées dévastatrices (…) entre les frères« . La guerre fratricide qu’il y’a aujourd’hui entre le duc de Sussex et le duc de Cambridge n’est pas prête de s’arrêter car aucun des deux n’a fait un pas vers l’autre. Les Sussex apprécient d’ailleurs leur nouvelle vie au pays de l’oncle de Sam, loin de la famille royale.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Meghan Markle : le « diadèmegate » qui lui a coûté l’inimitié de la reine Elizabeth II