Meghan et Harry : dans le viseur des écologistes, leur choix qui ne passe toujours pas

Pour leur retour à New York, le prince Harry et Meghan ont fait un choix qui n’arrangera certainement pas les écologistes.

Alors qu’ils sont pour la protection de l’environnement, Meghan Markle et le prince Harry ont, pour leur retour en Californie, fait un choix qui ne joue pas en leur faveur. En 2020, ils avaient récolté une très mauvaise note dans l’étude réalisée par Save On Energy qui est une entreprise qui détermine le membre de la famille royale qui participe le plus à la pollution de l’environnement. Et les parents de Lilibet et Archie étaient derniers de ce classement. C’est pour la même raison, que cette année aussi, ils pourront ne plus se retrouver dans les bonnes grâces des écologistes.

Une promesse non tenue

 

Depuis qu’ils ont quitté la demeure royale du Royaume-Uni, les Sussex semblent beaucoup apprécier leur indépendance. Ils vont et viennent où ils veulent et comme ils veulent sans avoir à respecter une série de protocoles. Les jeunes parents bâtissent leur empire tout doucement dans leur manoir de Montecito en Californie. Ils ont déjà pu fonder l’association Archewell, signer des contrats lucratifs avec Netflix et Spotify. Les deux tourtereaux avaient déclaré après cela, qu’ils étaient interconnectés, donc très soudés et heureux. Dans l’optique d’honorer les engagements qu’ils ont pris vis-à-vis du monde dans lequel ils vivent, Meghan Markle et le prince Harry se sont rendus à New York, pour ainsi apporter leur contribution dans la lutte contre la pauvreté.

 

Hormis le fait que le couple princier ait recommandé aux gens de se faire vacciner contre le Covid-19, les parents de Lilibet et Archie se sont également engagés dans la protection de l’environnement. Mais seulement, une fois arrivés à New York ces derniers jours, le duc et la duchesse de Sussex étaient pressés de rentrer chez eux en Californie pour y retrouver leurs deux enfants qui les manquaient déjà beaucoup. Selon le Daily Mail, juste à la fin de l’évènement, les deux amoureux se sont directement dirigés vers l’aéroport pour regagner leur domicile. Seulement, au lieu de prendre un vol commercial qui est naturellement moins polluant, les Sussex ont opté pour un jet privé. Ce qui est totalement contraire à la cause écologique qu’ils défendent. Comme en 2020, le prince Harry et son épouse pourraient se retrouver contre plusieurs associations environnementales.

Meghan et Harry, les mêmes erreurs envers l’environnement

 

En 2020, les Sussex ont été au centre de plusieurs polémiques à cause de leurs multiples vols en jet privé. Après cela, ils se sont retrouvés en dernière position du classement d’une étude sur l’empreinte écologique des membres de la famille royale. Alors qu’ils s’étaient déjà engagés à contribuer au respect de l’environnement en effectuant leurs voyages en vols commerciaux au lieu des jets privés, les jeunes parents n’ont pas du tout respecté cet engagement. Résultats des courses, ils ont fini derniers de cette étude commandée par Save On Energy.

Meghan et Harry avaient obtenu chacun 8 points, le prince Charles avait fini en tête de ce classement avec 156 points. Ce nouveau vol retour effectué en jet privé par les Sussex va définitivement faire d’eux des multirécidivistes non soucieux du respect de l’environnement.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Meghan et Harry : dans le viseur des écologistes, leur choix qui ne passe toujours pas