Mort de Bernard Tapie : Jean-Marie Le Pen rend un vibrant hommage à son ennemi intime

Le fondateur du FN, Jean-Marie Le Pen a rendu hommage à Bernard Tapie, son adversaire politique de longue date.

Ce dimanche 3 octobre, Bernard Tapie s’en est allé. Il a combattu pendant quatre longues années contre un double cancer. Mais finalement, la maladie a eu raison de lui. Du haut de ses 78 ans, l’homme d’affaires laisse derrière lui une famille, des amis et des fans dans la douleur. Il laisse également derrière lui des adversaires politiques qui se souviendront à jamais de lui. C’est le cas de Jean-Marie Le Pen qui a pris la parole ce dimanche sur les ondes de RTL pour saluer la mémoire de celui qui l’a toujours combattu.

Jean-Marie Le Pen, son hommage à son adversaire politique Bernard Tapie

 

Ce dimanche 3 octobre, Jean-Marie Le Pen a rendu hommage à l’homme aux 1000 vies, parti à l’âge de 78 ans entouré de sa famille. Comme plusieurs autres hommes politiques, le papa de Marine de Le Pen a salué la mémoire de cet illustre homme qui l’a combattu la plupart du temps. Il a commencé par parler du caractère exceptionnel du père de famille sur Twitter en disant ceci : « On a parlé et on parle encore des ‘années Tapie’, c’est dire le caractère exceptionnel de sa personnalité, je salue sa mémoire« . Puis, au micro de RTL, l’homme politique a exprimé avec peu de mots la nature de leur relation qui était purement et simplement de l’opposition. Ensuite, il a reconnu le caractère de l’homme battant qui a lutté vaillamment contre la maladie jusqu’au bout.

 

Jean-Marie Le Pen a rendu un hommage plein de sobriété à l’homme qui s’est dressé contre l’extrême droite depuis son entrée en politique. C’est d’ailleurs pour cela qu’après avoir quitté son poste de président de l’Olympique de Marseille avec qui il a remporté une champions league européenne, Bernard Tapie s’est lancé en politique pour déjouer tous les plans du Front National. En outre, Jean-Marie Le Pen se souviendra toujours de leur grand débat télévisé de 1989. Sans oublier qu’en 1992, alors que le Front National menait la liste Energie Sud pour les régionales en Provence Alpes Côte d’Azur, le papa de Sophie Tapie s’était, pendant un meeting, en pris aux électeurs de Jean-Marie Le Pen. Sous un air ironique, il avait fait cette déclaration : « Arrêtons de dire que Le Pen est un salaud mais que ses électeurs doivent être compris, qu’ils ont des problèmes difficiles. Si l’on juge que Le Pen est un salaud, alors ceux qui votent pour lui sont aussi des salauds« . Une belle manière de tacler son ennemi juré en politique.

Les hommages rendus par la classe politique française

 

Le fondateur du Front National n’est pas la seule personnalité politique à avoir salué la mémoire de l’ancien patron d’Adidas. Marine Le Pen a elle aussi rendu hommage à cet homme qui l’a combattu jusqu’au bout. Le couple présidentiel, Brigitte et Emmanuel Macron ont adressé un message poignant et fort remarquable pour honorer la mémoire de ce monsieur qui a fait rêver des millions de marseillais. Le premier ministre, Jean Castex, a quant à lui décidé de revenir sur les combats et les idéologies de l’homme d’affaires parti à 78 ans. Nicolas Sarkozy s’est focalisé sur le « caractère exceptionnel » du papa de Laurent Tapie. Jean-Louis Borloo quant à lui, a pris la parole tôt le matin sur BFM-TV pour reparler de la générosité et l’intelligence remarquable dont Bernard Tapie faisait preuve de son vivant. Plusieurs autres hommes politiques tels que Jordan Bardella, Eric Zemmour, Benoît Payan ou encore Renaud Muselier ont rendu hommage à celui-là qui restera à jamais dans le cœur des Marseillais.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Mort de Bernard Tapie : Jean-Marie Le Pen rend un vibrant hommage à son ennemi intime