Amel Bent : « J’ai du mal à dire je t’aime », elle dévoile tout sur ses sentiments

La chanteuse Amel Bent était de passage sur RFM ce 5 octobre et durant son entretien avec Elodie Gossuin, l’artiste a fait du mal qu’elle a à exprimer ses sentiments.

Amel Bent était l’invitée d’Elodie Gossuin sur RFM ce mardi 5 octobre. Elle y était pour faire la promotion de son nouvel album sorti ce vendredi 1er octobre. Au cours de son entretien avec l’animatrice, la chanteuse a parlé du mal qu’elle a à dire « je t’aime« . Pour mieux exprimer ses pensées, elle s’est appuyée sur le titre 1,2,3 en collaboration avec le rappeur Hatik. Amel Bent est cette mère de famille heureuse auprès de ses enfants, mais aussi auprès de son mari Patrick Antonelli.

Une chanteuse plus vivante que jamais

 

L’interprète du titre à succès Ma philosophie a sorti un nouvel album intitulé « Vivante » ce vendredi 1er octobre. En pleine promotion de cet opus, elle était de passage sur RFM pour partager cette actualité avec ses nombreux fans qui étaient branchés sur la fréquence de la radio. Pour montrer à quel point elle est vivante, la chanteuse a annoncé sur ses réseaux sociaux que des dates de concert sont prévues. Une tournée qui est venue ravir les mélomanes de l’artiste qui ne l’avaient plus vu sur scène depuis un bon bout. Déjà, dans sa publication, celle qui a été révélé en 2004 lors de l’émission Nouvelle Star de M6, a fait savoir que pour ce nouvel album, elle a hâte de retrouver son public. Alors, la chanteuse est vivante, le spectacle l’est aussi.

 

Ce passage à l’émission d’Elodie Gossuin était l’occasion idoine pour parler de fond en comble de ce nouvel album et des 13 titres qui le composent. Un album qui traite essentiellement des sujets ayant trait à l’amour. Pour l’accompagner, la star a bénéficié de la collaboration de Imen Es sur le titre Jusqu’au bout, mais aussi, elle a pu compter sur la présence du rappeur Hatik sur le titre 1,2,3. Et enfin, avec Dadju, elle a interprété le titre tu l’aimes encore. Dans cet album, elle parle également de ses filles, Sofia et Hana, mais aussi de son mari. La mère de famille a d’ailleurs parlé de ce mal qu’elle a à lui dire « je t’aime« .

Ses confessions sur le mal qu’elle a à dire « je t’aime« 

 

Durant son échange avec la présentatrice, la chanteuse a fait savoir que son mari lui témoigne son amour chaque jour avec de belles paroles, mais elle, éprouve un grand mal à faire pareil. Pour mieux se faire comprendre, Amel Bent s’est appuyée sur son titre 1,2,3 en featuring avec Hatik. En effet, dans cette chanson, elle incarne une femme qui réclame à son chéri de constamment lui dire des paroles d’amour. Mais l’homme (Hatik) de son côté préfère prouver son amour par des actes au lieu des paroles comme elle le demande.

Amel Bent chante : « Fatiguée d’être la seule à dire je t’aime, j’me demande si un jour tu le diras. Oui, mon cœur est accroché à tes lèvres, dis le moi ! » et Hatik lui répond : « Regarde-moi t’aimer sans bouger les lèvres, rassure-toi ça ira même si j’ai cœur de pirate. Ça change rien si j’te dis que je t’aime, donc j’te l’dirai pas, non. » Si dans cette chanson elle joue le rôle de celle réclame beaucoup de paroles d’amour à son chéri, dans la vraie vie, c’est plutôt le contraire. En vérité, c’est son mari qui se retrouve tout le temps à lui dire « je t’aime« , tant dis qu’elle se comme Hatik dans la chanson.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Amel Bent : « J’ai du mal à dire je t’aime », elle dévoile tout sur ses sentiments