Benoît Berthe : son témoignage choc dans C à vous après avoir été forcé de suivre une thérapie de conversion à l’âge de 15 ans

Benoît Berthe a été l’invité de C à vous très récemment, pour raconter ce qu’il a vécu pendant qu’il suivait une thérapie de conversion.

Désormais en France, plus de « thérapie de conversion ». Cette pratique vient d’être proscrite par l’Assemblée nationale. À cet effet, mercredi les animateurs de C à vous ont reçu Benoît Berthe, elle-même victime de cette pratique, afin qu’il livre son témoignage à propos du sujet. Nous vous proposons de découvrir plus de détails sur le sujet en lisant cet article.

Une nouvelle loi contre l’homophobie

 

Après l’Allemagne, le Porto Rico, Malte, le Brésil ou encore l’équateur, la France rentre elle aussi dans la danse pour mettre fin aux pratiques homophobes, visant à contraindre les personnes non hétérosexuelles, à changer leurs orientations sexuelles dès le bas âge, en interdisant désormais sur son territoire, « ’thérapie de conversion »’. Pour rappel, cette pratique a pour but de contraindre les gays, les lesbiennes, les bisexuelles et les transsexuelles à se reconvertir en hétérosexuel. Tout comme si l’homosexualité était une maladie, les spécialistes de cette fameuse thérapie prétendent avoir les capacités requises pour la guérir. C’est ce qu’a souligné l’ex-présentateur du matinal d’Europe 1, Mathieu Belliard dans sa chronique du mercredi dernier dans l’émission C à vous. Celui-ci précise également que cette thérapie pouvait prendre plusieurs aspects. À titre d’exemple le journaliste a énuméré l’hypnose, les électrochocs, les traitements aux hormones et pour clore la liste, les séances d’exorcisme.

Dorénavant, sera punie de 2 ans de prison et d’une amende de 30 000 € toute personne qui sera reconnue coupable d’un tel acte ignoble. C’est le mardi soir, suite à la proposition de loi du parti d’Emmanuel Macron, La République En Marche, que l’Assemblée nationale a adopté la nouvelle législation qui vise à interdire toute pratique d’imposition de l’hétérosexualité aux homosexuels, aux bisexuelles ou encore aux transsexuelles.

Benoît Berthe n’en veut pas à ses parents

 

L’invitation de Benoît Berthe par le journaliste de l’émission C à vous s’inscrit donc dans le cadre de la chronique de Mathieu Belliard. Puisque Benoît Berthe a été victime de cette pratique qui vise à changer les orientations sexuelles des personnes. Il avait été contraint à cela par ses parents. S’il a déclaré que les séances de thérapies étaient horribles, il n’en veut particulièrement pas ses parents de l’avoir envoyé là-bas, puisqu’il reconnaît que ces derniers étaient uniquement motivés par la volonté de l’aider. En réalité, à l’époque, l’homosexualité était considérée comme une abomination à laquelle il ne fallait, à tout prix s’adonner.

Une expérience traumatisante

 

Le fondateur du collectif Rien à guérir a livré son témoignage sur ce qu’il a pu vivre au cours de cette thérapie. Un véritable enfer. En effet, plusieurs adolescents étaient conduits dans des endroits très reculés loin de la ville et de leurs parents pour être tout simplement manipulés. Puisqu’on leur donnait tellement une mauvaise image de l’homosexualité en remplissant leurs têtes de fausse idée sur la chose. « Ils viennent planter des graines de peur. Ils nous donnent une image complètement ignoble de l’homosexualité. On nous parle des personnes qui viennent se recoudre les fesses, tellement, c’est ignoble l’homosexualité. », a-t-il déclaré.

Cette thérapie a plus que tout été très dégoûtante pour Benoît Berthe qui a également déclaré qu’on exorcisait certains d’entre eux comme s’ils étaient possédés par un esprit démoniaque. C’était évidemment très horrible pour l’homme et personne ne devrait normalement connaître ce sort dans un pays où la différence de personnalité est acceptée.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Benoît Berthe : son témoignage choc dans C à vous après avoir été forcé de suivre une thérapie de conversion à l’âge de 15 ans