Décès de Bernard Tapie : retour sur le jour où il avait rencontré Coluche qui avait eu une attitude déplaisante à son égard

Un ami de Bernard Tapie est revenu sur ce jour où l’ancien ministre a rencontré Coluche qui avait eu une attitude déplaisante.

Avant de s’éteindre ce dimanche 3 octobre entouré de sa famille, l’homme d’affaires Bernard Tapie avait eu à faire des confidences sur sa vie à plusieurs hommes de média. Après celle faite au directeur général de BFMTV, que ce dernier a révélé sur sa chaîne de télé, c’est au tour du journalise André Bercoff de parler d’une histoire que lui a racontée l’homme d’affaires avant sa mort. C’est dans un numéro de Paris Match paru ce jeudi 7 octobre que le journaliste a partagé cette anecdote selon laquelle Coluche a eu une attitude déplaisante pour Bernard Tapie.

Bernard Tapie, les derniers hommages de ses proches à l’église

 

Ce 3 octobre 2021, aux alentours de 9h, Bernard Tapie a rendu l’âme paisiblement aux côtés de sa femme, ses enfants, ses petits-enfants et son frère. Il s’est éteint à l’âge de 78 ans après avoir combattu un double cancer pendant 4 ans. Une maladie qui aura finalement eu raison de ce monsieur qu’on a surnommé l’homme aux milles vies. Ce mercredi 6 octobre, Dominique Tapie était accompagnée de ses enfants et de ses petits enfants pour rendre un dernier hommage au pilier de leur famille. Jean-Louis Borloo, ami de longue date de l’ex président de l’Olympique de Marseille et plusieurs autres personnes étaient également présentes à l’église Saint-Germain-des-Prés pour saluer la mémoire de ce grand homme pour une dernière fois.

 

Juste au lendemain de cette messe funéraire, un autre numéro de Paris Match a fait sa parution dans les kiosques. Dans ce numéro, on peut lire l’histoire gênante racontée par André Bercoff. L’écrivain est revenu sur une anecdote que l’ancien dirigeant d’Adidas lui avait faite. Plusieurs autres personnes ont déjà eu à prendre la parole pour revenir sur une histoire que Bernard Tapie leur a racontée avant sa mort. C’est par exemple le cas de Marc-Olivier Fogiel, directeur général de BFMTV, qui, ce dimanche 10 octobre sur la chaine d’information en continu, a parlé du rituel que l’homme d’affaires pratiquait avec sa femme quand il était en prison.

Une attitude pas du tout appréciée par l’homme d’affaires

Comme relaté par André Bercoff dans le numéro de Paris Match paru ce 7 octobre, Bernard Tapie était quelqu’un qui avait la facilité de tisser des liens forts avec de personnalités telles que Didier Barbelivien ou Jacques Vendroux. Par contre, selon le récit du journaliste et écrivain, l’ancien ministre n’avait pas du tout aimé se retrouver en compagnie de l’humoriste Coluche au cours du dîner donné par son ami Jacques Séguéla.

 

Ce jour, tout avait bien commencé, l’ambiance était plutôt détendue et tout le monde passait du bon temps. Mais tout a basculé quand, juste après que le dessert soit servi, l’humoriste Coluche sortit une feuille d’aluminium de sa poche, l’étala et se mit directement à aspirer deux lignes de cocaïne devant tout le monde. Si l’homme a très souvent l’habitude de faire rire les gens, ce geste n’avait pas du tout été apprécié par l’ancien député de Marseille.  Le journaliste, comme son ami Bernard Tapie lui avait raconté, a fait savoir qu’à partir de ce moment, celui qui a remporté la Champions League Européenne avec l’OM est resté calme jusqu’à la fin du dîner. Le lendemain, il l’appela et dit : « Mais quel con ! Qu’est-ce que c’est que ce type qui se drogue en plein dîner, comme ça, devant tout le monde ? C’est minable« . Une soirée au cours de laquelle l’humoriste a fait très mauvaise impression à Bernard Tapie.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Décès de Bernard Tapie : retour sur le jour où il avait rencontré Coluche qui avait eu une attitude déplaisante à son égard