Cédric Jubillar : que retient-on de sa toute première audition devant les juges depuis qu’il a été incarcéré ?

Cédric Jubillar a été écouté pour la première fois depuis son incarcération. Découvrez ce qu’il dit aux juges.

L’époux de Delphine Jubillar, portée disparue depuis le 16 décembre 2020, a été entendu par les juges pour la première fois depuis son incarcération en juin dernier. À l’issue de l’audition, les avocats de ce dernier ont fait part de ce qui peut être retenu après les 4 heures d’interrogatoire qu’a subi Cédric Jubillar. Découvrez dans la suite de cet article, tout ce qu’il faut savoir sur cette affaire.

Cédric Jubillar entendu par les juges

Une affaire grandement médiatisée. Vendredi 15 octobre 2021, cela fait dix mois jour pour jour que Delphine Jubillar n’a plus donné aucun signe de vie. Si son corps n’a toujours pas été retrouvé, la police estime qu’elle était victime d’une agression conjugale. Ce qui a conduit à l’arrestation de son époux Cédric Jubillar qui est désormais incarcéré dans une prison. Malgré que les gendarmes continuent leurs investigations, aucun élément n’a encore été retrouvé pour établi les véritables circonstances dans lesquels le supposé meurtre de Delphine Jubillar s’est produit.

 

Pour la première fois depuis qu’il est interné dans un établissement pénitencier, Cédric Jubillar a eu l’occasion d’être entendu par les juges, dans le cadre de cette affaire qui le classe en principal suspect. Pendant son audition qui a pris 4 heures l’accusé a pu évoquer l’état de sa relation avec son épouse et la santé financière du foyer. S’il n’a pas eu l’occasion de s’exprimer sur les faits qui se sont déroulés dans la nuit du 15 au 16 décembre 2021, c’est notamment parce qu’une seconde audition est prévue pour le mois de décembre.

Cédric Jubillar s’exprime sur l’état de sa relation avec sa femme

Concernant le premier point sur lequel s’est exprimé l’accusé, il faut dire que comme on le relate depuis plusieurs mois, l’état de sa relation avec son épouse portée disparue n’était pas au beau fixe. La relation entre le couple qui avait pourtant donné naissance à deux enfants, s’était totalement détériorée, au point où, les mariés étaient en instance de divorce pour rompre leurs vœux de s’aimer pour le meilleur et pour le pire jusqu’à ce qu’ils soient séparés par la mort. D’après ses proches, Delphine Jubillar aurait même déjà entamé une relation extra-conjugale avec un père de famille qui lui aussi, entreprend de quitter son épouse pour s’unir avec elle. La découverte de cette relation n’a pas du tout été bien reçue par Cédric et toujours d’après les proches de Delphine, celui-ci aurait menacé à plusieurs reprises, son épouse. Ainsi, dès les débuts des investigations, les enquêteurs se sont sérieusement penchés sur la possibilité que la jalousie soit le mobile du meurtre de Delphine Jubillar.

 

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par BERCRIMES (@bercrimes)

Les juges interrogent Cédric Jubillar sur l’aspect financier de son foyer

Pour ce qui est de la santé financière, elle n’était pas bonne non plus. Delphine était celle qui apportait le plus d’argent dans le foyer, puisqu’elle touche à 2 000 € environ contre les 1 450 € que rapporte Cédric Jubillar. D’après nos informations, Cédric Jubillar était souvent obligé d’emprunter de l’argent à sa femme. Et, celle-ci lui a même souvent reproché de ne pas travailler suffisamment et de compter sur les économies de la famille pour s’en sortir. En effet, Cédric n’empruntait pas que de l’argent à son épouse, il en puisait également, dans le livret de ses enfants. Un point sur lequel est notamment revenu l’avocat de l’accusé, en indiquant que son client ne manquait jamais de rembourser ses dettes envers ses enfants. Pour le reste, il est important de souligner que le jour de sa disparition, Delphine s’était rendue à la banque pour changer les codes d’accès de sa carte bleue afin d’empêcher son mari d’y avoir accès. Les enquêteurs se sont également penchés sur l’aspect financier du couple comme motif du meurtre après avoir précédemment évoqué la jalousie.

 

Nouvelle demande de libération en vue

Pour finir, l’avocat de Cédric Jubillar qui ne comprend toujours pas que son client, soit retenu en détention alors qu’aucun élément ne prouve véritablement sa culpabilité, a fait savoir que la défense ferait encore une nouvelle demande de libération lundi prochain. Rappelons que cette tentative a déjà échoué à deux reprises, mais qui sait, cette fois-ci, il peut y avoir un retour favorable des juges. Pour le moment, Cédric Jubillar est présumé innocent dans cette affaire parce que n’est pas encore reconnu coupable devant un tribunal.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Cédric Jubillar : que retient-on de sa toute première audition devant les juges depuis qu’il a été incarcéré ?