Elizabeth II : son hommage un brin farfelu et très cher qui déchaîne les passions outre-Manche

Un aristocrate souhaite rendre hommage à la reine Elizabeth II en érigeant un immense monument, mais seulement ce projet ne fait pas l’unanimité.

La reine Elizabeth II, après avoir passé une nuit à l’hôpital suite à un coup de fatigue, va désormais de mieux en mieux. Elle s’est même déplacée tout récemment en hélicoptère pour se rendre à son château de Sandringham. Son état de santé a d’ailleurs beaucoup inquiété les britanniques, ce qui prouve à quel point la souveraine est aimée dans tout le Royaume-Uni. Elle aura même droit à un nouvel hommage et le vicomte Devonport a enfin obtenu le droit de construire une sculpture étrange pour saluer le règne de la monarque. Tout comme ce monument coûte cher, il ne fait pas l’unanimité.

Un monument farfelu dont la construction a enfin été validée

 

Les britanniques aiment beaucoup la reine Elizabeth II et pour le prouver, ils font très souvent preuve d’intelligence. C’est d’ailleurs le cas pour le vicomte Devonport qui surpasse toutes les attentes. Après s’être battu longuement, l’aristocrate a finalement eu juridiquement le droit de saluer toute la grandeur de la reine Elizabeth II, en érigeant un monument que les britanniques trouvent farfelu. Il faut rappeler qu’en 2019 déjà, le permis de construire pour bâtir cette sculpture lui avait été refusé et elle avait d’ailleurs été qualifiée de « cure-dent géant« . La forme de cette structure n’était pas le seul hic, la somme qu’il fallait également pour la réaliser était énorme : 3 millions de livres. Après avoir contesté la décision en faisant appel, l’inspection de la planification a enfin donné le ok pour la réalisation de ce gigantesque projet intitulé Ascendant : The Elizabeth Landmark. Dans ce projet, le vicomte Devonport n’a pas seulement été repoussé par la justice, il a aussi été repoussé par les populations. Au départ, il voulait lever cette structure sur le domaine Ray dans le Northumberland rural, mais les habitants n’ont pas bien accueilli son initiative car l’esthétique de cet hommage ne les avait pas du tout convaincus.

 

Il y a de cela deux ans, le vicomte avait fait savoir que ce monument avait été pensé pour glorifier la souveraine britannique et « son ancrage du Commonwealth autour de valeurs partagées de tolérance, de respect et de compréhension« . Il a aussi déclaré qu’il admire beaucoup la reine Elizabeth II. Pour rappel, dans toute l’histoire du Royaume-Uni, elle est celle qui a le plus duré sur trône, mais elle a également initié plusieurs grands changements dans la famille royale et le Commonwealth et ce malgré le fait qu’elle ait vécu d’énormes périodes d’incertitude.

Le vicomte devra trouver le financement de son projet

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Queen Elizabeth II (@royalty.crown_)

Le projet du vicomte a été taxé de « vandalisme écologique » et il a expliqué que la structure de ce monument aura « impact minimal sur l’environnement naturel » environnant. Il a ainsi dévoilé les différentes fonctions de cette sculpture qui en plus de magnifier la reine Elizabeth II et le Commonwealth, sera aussi une belle œuvre d’art qui servira de phare pour les visiteurs et les touristes de la région. D’un autre côté, cette immense plume enfoncée dans le sol a été conçue comme un cadran solaire qui sera érigé pour indiquer le lever et le coucher du soleil, mais aussi pour rappeler le 21 avril, date d’anniversaire de la monarque britannique. Pour ce gigantesque projet d’une hauteur de 55 mètres, le vicomte devra se charger de réunir les 3 millions de livres qu’il faut pour la construction de ce monument en hommage à la reine Elizabeth II.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Elizabeth II : son hommage un brin farfelu et très cher qui déchaîne les passions outre-Manche