Jean-Luc Lahaye : accusé de viol, il a été incarcéré

Interpellé, puis placé en garde à vue et mis en examen, le chanteur Jean-Luc Lahaye est accusé de viol sur deux mineures âgées de plus de 15 ans.

Artiste à succès des années 80, Jean-Luc Lahaye a été mis en examen pour viol sur mineurs et placé en détention provisoire car il est accusé d’avoir entretenu des rapports sexuels avec deux jeunes filles mineures en 2013 et 2014. Les avocats des deux parties se sont exprimés au micro de l’AFP. Tant dis que l’avocat du chanteur parle d’un dossier uniquement « à charge » contre son client, l’avocate des deux jeunes filles de son côté s’est montrée fière que Jean-Luc Lahaye ait été mis en examen.

Jean-Luc Lahaye et l’histoire de viols

 

L’interpellation du chanteur a eu lieu ce mercredi 3 novembre et il a été mis en garde à vue dans les locaux de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP). Ensuite, il a été envoyé devant le juge d’instruction et il a enfin été mis en examen pour une histoire de viol sur deux mineures âgées de plus de 15 ans. Et enfin il a été mis en examen. Hormis la charge de viol qui pèse contre lui, il est aussi accusé de corruption de mineures et de détention d’images à caractère pédopornographiques.

En effet, les accusations qui pèsent sur l’artiste se seraient produites en 2013 et 2014. Il aurait eu des relations sexuelles avec deux jeunes filles de 16 et 17 ans et leur aurait également demandé via une webcam de poser nue en prenant des poses sexuelles. Mais comme l’a fait savoir France Info, l’auteur et compositeur français n’a pas cessé de nier les faits pendant qu’il était en garde à vue et a plutôt reconnu avoir eu des rapports sexuels consentis avec les deux adolescentes. L’artiste est un multi récidiviste car en 2015 déjà, il avait écopé d’un an de prison avec sursis pour avoir corrompu l’une des mineures. En 2017 également, il avait été condamné à verser une amende de 10 000 euros pour avoir eu des rapports sexuels avec une mineure de 15 ans.

 

Les autres personnes impliquées dans cette affaire

Dans cette affaire, le chanteur n’est pas le seul qui a eu à répondre de ses actes devant la justice. Soupçonnée d’avoir fait pression sur les plaignantes afin qu’elles gardent le silence, Margaux, fille du chateur et âgée de 37 ans, avait, elle aussi été placée en garde à vue. Les charges qui pesaient contre elle sont : « subornation de témoin » et « complicité de viol« . Mais, pour des raisons de santé, elle a été libérée ce jeudi 4 novembre.

En dehors d’elle, les mamans des jeunes filles ont également été interpelées. Cela parait très surprenant mais dans cette affaire, elles auraient joué un rôle déterminant. Elles avaient aussi été placées en garde à vue pour « non-dénonciation de crime » et « complicité de viol« . En effet, elles auraient poussé leurs filles à aller à la rencontre du chanteur afin qu’elles aient des relations sexuelles avec lui. Elles auraient même fait le déplacement avec leurs filles pendant les rendez-vous. Actuellement, l’une d’elles a été libérée ce jeudi 4 novembre et la deuxième, dans la matinée du vendredi 5 novembre.

 

Alors que les suites judiciaires pour ces deux femmes et la fille du chanteur ne sont pas connues, l’avocate des deux présumées victimes a déclaré au micro de l’AFP que ses « clientes sont soulagées de cette mise en examen« . Il a poursuivi « Je regrette cette décision, qui n’est cependant pas étonnante dans la mesure où elle est fondée sur un dossier dans lequel l’ensemble des investigations ont été réalisées à charge« .

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Jean-Luc Lahaye : accusé de viol, il a été incarcéré