Louane : elle partage une histoire troublante avec ses fans et passe un message fort sur le droit à l’avortement

Dans un post adressé à sa communauté sur instagram, Louane s’est indigné du fait que le droit à l’avortement ne soit pas ouvert dans tous les pays.

De plus en plus de polémique autour du droit à l’avortement. Ce vendredi 5 novembre, Louane s’est emparé de son compte Instagram, pour dénoncer ce qui semble selon elle, intolérable.

Une mort qui suscite la colère en Pologne

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Louane 🌪 (@watchoutforthetornado)

Les femmes en Pologne sont en pleine révolte ! Le 22 septembre dernier est et restera une sombre date pour la famille d’Izabal. Cette femme âgée de 30 ans et morte des suites d’une complication de grossesses. En effet, elle était enceinte de 22 semaines déjà lorsque les problèmes ont commencé. Elle s’est alors rendue à l’hôpital à cause des douleurs qui devenaient de plus en plus atroces.

Là-bas, les médecins font une découverte assez préoccupante. En effet, les membranes se sont rompues et le liquide amniotique s’est rependu à l’intérieur de la femme. Ce qu’il a lieu de faire dans ces conditions pour éviter tout dommage sur la vie de la mère est l’avortement. Mais n’ayant aucun droit légal de faire cela, les médecins tentent une autre approche. Celle d’attendre que le fœtus soit mort avant de le faire sortir du ventre de la femme. Puisque l’avortement est permis seulement en cas de viols, d’inceste ou lorsque la vie de la femme se retrouve menacée. Mais dans ce cas précis, bien que la vie de la femme soit menacée, il était trop tôt pour faire l’opération sans craindre des représailles judiciaires, tant que le danger ne soit totalement évident. Malheureusement, à la mort du fœtus, la mère s’est elle aussi éteinte.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Louane 🌪 (@watchoutforthetornado)

Si les Polonais n’apprennent cette nouvelle que plus d’un mois plus tard, c’est parce que personne n’était au courant de l’affaire, puisque la défunte n’était pas connue. C’est Jolanta Budzowska, avocate spécialisée dans les erreurs médicales, qui annoncera la nouvelle via son compte Twitter après de longues investigations. La nouvelle a choqué des millions de Polonais, qui sont rapidement descendus dans les rues pour manifester leurs mécontentements et réclamer que soit instaurée une disposition spécifique sur le droit à l’avortement.

La révolte va au-delà des frontières polonaises

Et il n’y a pas que les Polonais qui se sentent indignés par la mort d’Izabal. En effet, il faut dire que dans toute l’Europe, des voix s’élèvent pour que les autorités polonaises ouvrent enfin le droit à l’avortement pour sauver des vies. Ainsi, la chanteuse Louane s’est exprimée elle aussi sur le sujet.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Louane 🌪 (@watchoutforthetornado)

Dans un post Instagram, la jeune mère de 24 ans a déclaré que tous les pays du monde entier devraient insérer le droit à l’avortement dans leur constitution. Parce qu’il n’est pas admissible que quelqu’un décidé à la place d’une autre, de quoi cette dernière fera de son corps. Manifestement très touchés qu’en Europe et encore au XXIe siècle, certains pays ne laissent pas toutes les libertés à leurs citoyens, Louane s’est dit écœuré. Ne pas autoriser l’avortement fait plus de mal qu’il n’en résout, puisque plusieurs personnes perdent leurs vies en essayant de le faire de manière clandestine. Il est donc urgent et très important que les gouvernements de tous les pays du monde autorisent enfin cette pratique. Au-dessus de la morale, il y a la vie humaine, qui prime en réalité sur tout.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Louane : elle partage une histoire troublante avec ses fans et passe un message fort sur le droit à l’avortement