Meghan Markle : sa requête a été reçue par Joe Biden lui-même

Alors qu’elle souhaite que soit votée une loi octroyant des congés payés aux nouveaux parents, Meghan Markle, peut désormais se réjouir d’avoir été entendue par le président des États-Unis d’Amérique.

D’après les informations de nos confrères d’Omis Scobies, la voix de Meghan Markle a résonnée jusqu’aux oreilles du locataire de la Maison-Blanche.

Meghan Markle violemment reprit par les élus républicains

Meghan Markle, va-t-elle obtenir gain de cause ? Dans une lettre ouverte envoyée à quelques membres du Congrès américain, notamment à la présidente de la chambre des représentants et au chef de la majorité au sénat, l’épouse du prince Harry réclame l’instauration des congés payés pour les nouveaux parents.

 

Si cette initiative est pleine d’ingéniosité, c’est avec grand mépris qu’elle a été reçue par les élus républicains. Ces derniers se sont exprimés fermement contre cette volonté de Meghan Markle de s’immiscer dans la politique alors qu’elle n’y avait aucune place. Jason Smith, représentant républicain des États unis, est même allé loin dans ses propos, puisqu’il a envoyé un message fort à toute la famille royale britannique. Selon ce dernier, la reine Elizabeth et les autres dignitaires de la famille devrait sérieusement envisager de déposséder Harry et Meghan de leur titre de duc et de duchesse de Sussex, puisque c’est cette casquette qu’aurait portée Meghan Markle pour faire passer sa demande, qui constitue une flagrante ingérence dans la politique américaine.

Meghan Markle refuse de baisser les bras

C’avait été certainement un coup dur pour Meghan Markle d’entendre que son initiative portée par de très bonnes intentions soit prise avec tant de rancœur. Toutefois, toujours déterminée à aller au bout de ses actions, Meghan Markle ne baisse pas les bras. Elle aurait en effet, téléphoné plusieurs sénateurs pour être entendu. Le but de cette manœuvre n’était autre que de plaider en faveur des millions de femmes américaines qui sont obligées de choisir entre la maternité et leurs emplois. Certaines vont même, en raison de leurs professions, abandonner leurs rêves d’avoir des enfants. Une chose que déplore la duchesse de Sussex en avançant son propre exemple.

 

De cette manière, elle a fait comprendre à tout le monde qu’il n’était pas facile pour une mère de s’occuper de son bébé et en même temps de son travail. Dès lors des dispositions spécifiques étaient bien requises, pour aider ces millions de femmes qui sont confrontés à cette difficulté. La sénatrice démocrate Kirsten Gillibrand a vivement apprécié l’initiative de l’ancienne actrice et a reconnu qu’à un moment où à un autre, la voix de Meghan Markle finira par se faire entendre par toutes les femmes. Et elle fera ainsi partie d’un groupe de travail dont le seul but sera l’instauration des congés payés. Pour l’artiste britannique Susan Collis, l’épouse du prince était sur la bonne voie. Ainsi, s’est-elle dite heureuse d’avoir conversé avec Meghan Markle.

Meghan Markle attire l’attention de Joe Biden

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Joe Biden (@joebiden)

Très impliquée dans ce nouvel engagement qu’elle s’était donné, Meghan Markle semble être près d’obtenir gain de cause. En effet, Joe Biden aurait été mis au courant de cette ingénieuse initiative de Meghan Markle. Et il aurait particulièrement intégré cela dans son programme économique, Build Back Better. De quoi réjouir Meghan Markle qui pourra être davantage motivée à continuer sur sa lancée. Il faut retenir en outre que si les congés payés doivent être instaurés, il faudra le vote des élus des deux chambres du congrès. Il ne suffit donc pas que le président l’intègre dans son programme pour que la loi soit intégrée dans le système de l’État.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Meghan Markle : sa requête a été reçue par Joe Biden lui-même