La prise de CBD est-elle compatible facilement avec la pratique d’un sport ?

Le CBD est une substance de plus en plus consommée pour ses effets vertueux sur la santé. Elle est légalisée dans divers pays européens dont la France en tant que complément alimentaire. Mais les règles de son usage restent encore récentes et peu claires. Par exemple est-il possible de pratiquer une activité sportive en compétition tout en prenant du CBD (CBD.fr) ? Et quelles sont les conséquences de ce mélange ?

Prise de CBD et pratique du sport

Certes, la consommation ainsi que la vente de CBD sont fortement encadrées mais consommer du CBD reste tout à fait autorisé en France dans la pratique d’un sport que ce soit en professionnel ou en amateur. En effet, l’Agence mondiale antidopage ne considère pas ce produit comme un produit dopant. De plus, le CBD, ou cannabidiol, est issu du chanvre dont le THC a été retiré, soit la molécule qui suscite les effets psychotropes liés à la prise de drogue. Ainsi, cette prise reste légale tant que le produit pris contient un taux de THC quasi-nul.

Ainsi, la dernière Coupe du Monde qui a eu lieu en Russie a été la première compétition mondiale populaire à légaliser la consommation de CBD sans risque pour la carrière des sportifs en cas de contrôle. De même, la Fédération Internationale de Surf (World Surf League) a aussi donné son accord pour la prise de CBD dans le cadre d’une compétition de surf si elle vise à répondre à un souci de santé. Cela évite aux sportifs de recourir à des moyens moins légaux et plus nocifs pour leur métabolisme.

Pourquoi prendre du CBD pour le sport ?

Les études scientifiques restent peu nombreuses mais celles qui ont été réalisées démontrent que le CBD agit avec des récepteurs du cerveau qui régissent la perception de la douleur et les inflammations. Les athlètes professionnels utilisent du CBD durant leur intense pratique du sport pour améliorer la concentration et diminuer la peur face au risque. En effet, que ce soit couramment ou pour le sport, la prise de CBD conduit à diminuer la sensation de stress et d’angoisse. Le joueur ressent alors un gain d’énergie croissant sans les conséquences propres à la prise de boissons énergisantes.

Mais le CBD ne se prend pas seulement avant la pratique mais aussi après puisque la substance réduit les douleurs musculaires comme les courbatures. Les inflammations sont aussi réduites notamment à travers l’application cutanée pour accélérer la récupération physique du sportif. Le sommeil est aussi grandement amélioré pour un meilleur repos après l’effort, les blessures guérissent plus vite et le sportif adopte une méthode alternative pour ne pas recourir à des antidouleurs à base d’opioïdes hautement addictifs. Les résultats suite à la consommation de cette substance sont tout aussi efficaces pour les professionnels comme les particuliers.

De plus, ce produit est disponible sous divers formats qui s’adaptent à votre mode de consommation. Les athlètes privilégient l’huile de CBD puisqu’elle peut s’appliquer directement sur la peau pour soulager les courbatures et les inflammations du muscle ou en prise orale pour un effet relaxant global. La crème de CBD et les baumes aux extraits de CBD agissent aussi pour soulager différentes douleurs par application sur la zone.

Néanmoins, il existe aussi d’autres formes de CBD comme les fleurs à ingérer en tisane ou la nourriture sous des formats variés comme les bonbons ou les gâteaux pour une ingestion discrète. L’ingestion orale présente des effets plus longs dans le temps alors que l’inhalation par une cigarette électronique propose des effets immédiats mais moins durables.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » Santé » La prise de CBD est-elle compatible facilement avec la pratique d’un sport ?