Mercredi sur Netflix : à partir de quel âge les enfants peuvent-ils regarder la série déjà culte de Tim Burton ?

 La famille Addams revient sur nos écrans et cette fois-ci Netflix met à l’honneur la fille de Morticia et Gomez, Mercredi (Wednesday dans la version originale américaine).

L’ambiance décalée et l’humour qui ont fait le succès de la série des années 1960 laissent leur place à une atmosphère plus sombre, qui est le reflet de la personnalité même de Mercredi, le personnage le plus ténébreux de la célèbre famille.

Mercredi : la série Netflix déjà culte

Sortie sur Netflix le 23 novembre 2022, Mercredi se classe déjà dans le top 10 des séries les plus appréciées du public de la plateforme. S’il est une série à ne pas manquer en cette fin d’année, c’est donc bien Mercredi.

Dialogues et aux situations décalées qui était l’empreinte de la famille Addams restent présents en filigrane, mais James Marshall, Gandja Monteiro et Tim Burton, les trois réalisateurs de la série, ont su donner au personnage campé par la jeune et talentueuse Jenna Ortega un caractère aussi intrigant que terrifiant.

Dans cette nouvelle série à succès de Netflix, Mercredi est étudiante à l’Académie Nevermore, dont l’inquiétante directrice, Larissa Weems, jouée à merveille par Gwendoline Christie (la Brienne de Thorne de Game of Thrones) n’est autre que l’ennemie jurée de Morticia, la mère de Mercredi. On retrouve autour d’elles toute une série de personnages plus ou moins inquiétants, comme :

  • le docteur Kinbott (Riki Lindhome),
  • le shérif Donovan Galpin (Jamie McShane) et son fils Tyler (Hunter Doohan),
  • Enid Sinclair (Emma Meyers) « l’amie » de Mercredi
  • Marilyn Thornhill (Christina Ricci, l’actrice qui jouait le rôle de Mercredi dans la version cinématographique de 1991 de la Famille Addams)

La sombre Mercredi tente tant bien que mal de s’adapter à sa vie d’étudiante et se retrouve plongée malgré elle dans une situation où les meurtres s’enchaînent. Elle prend la décision de mener l’enquête, aidée en cela par ses pouvoirs psychiques.

Une série interdite aux moins de treize ans

Netflix a pris la décision d’apposer le sigle « 13+ » à côté du titre de la série. Pourquoi ? Peut-être parce que la Chose (Victor Dorobantu) est toujours une main sans corps, parce que la musique est inquiétante et joue pleinement sur l’ambiance angoissante de la série ou encore parce que toute l’histoire tourne autour des meurtres qui sont commis autour de Mercredi ?

Peut-être, mais c’est principalement du fait de la mise en scène de chaque épisode, où la clarté et la pénombre s’alternent très habilement pour donner le ton : tantôt presque joyeux, tantôt particulièrement effrayant, voire presque oppressant.

Rien à l’écran ne mérite que l’on détourne le regard et il n’y a pas de scènes qu’un jeune adolescent ne puisse supporter. Loin d’être horrifique, Mercredi reste avant tout une série haletante, dans laquelle on se laisse prendre par l’intrigue et par l’envie d’en savoir un peu plus à chaque épisode.

C’est plutôt le comportement et la personnalité de certains personnages qui font froid dans le dos. Les images, elles, restent en elles-mêmes regardables en famille.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis

Accueil » Série Tv / Film » Netflix » Mercredi sur Netflix : à partir de quel âge les enfants peuvent-ils regarder la série déjà culte de Tim Burton ?