L’Amour est dans le pré : ce coup de foudre de Mélanie avec Jean-François, l’éleveur de brebis d’Ariège

Comme on en a l’habitude dans cette émission diffusée sur M6, un coup de foudre a encore frappé deux nouveaux personnages.

Dans l’épisode de l’Amour est dans le pré de lundi dernier, les téléspectateurs découvrent avec étonnement la suite de la vie à la ferme chez Franck et Delphine, ainsi que les méthodes de rencontres amoureuses rapides et en séries de Sébastien et de Jean-François. Celui-ci a d’ailleurs, vécu un véritable coup de tonnerre lorsqu’il rencontre Mélanie et ne cache pas sa difficulté à opérer des choix dès le début de l’émission. Nous vous donnons plus de détails dans la suite de ses lignes

Jean-François : « Choisir a été très compliqué pour moi »

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par M6 (@m6officiel)

L’amour continue de dévorer les cœurs sur M6. Lors de la troisième soirée de la 16e saison de l’amour est dans le pré, diffusé lundi 13 septembre 2021, les téléspectateurs découvrent les speed-datings de deux nouveaux adultes seuls : Sébastien et Jean-François qui sont respectivement, lavandiculteur et éleveur de brebis. Et comme toujours, Cupidon aussi n’était pas très loin de la scène. D’ailleurs, Jean-François peut en témoigner. La rencontre avec ses prétendantes a été un vrai chamboulement émotionnel. Et c’est Mélanie, une véritable beauté de plus de 40 ans qui lui a marqué le cœur puisqu’elle n’a pas sourcillé avant de lui déclarer sa flamme pendant leur rencontre. Totalement sous le charme de la jeune femme, l’éleveur de brebis lui aurait même chanté une chanson, devant une Karine le Marchand toute frémissante puisque le fermier lui avait spécifié que s’il lui arrivait de chanter pour quelqu’un, alors là, cette personne avait gagné son cœur.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Enfin de compte, l’agriculteur a décidé d’inviter chez lui celle qui lui aurait foudroyé le cœur ainsi qu’une seconde prétendante, Marie-Ange. À priori, le choix n’a pas été compliqué pour Jean-François. Toutefois, contrairement à ce qu’on a pu voir à l’écran, opter pour des prétendantes n’a pas été comme un simple jeu pour l’éleveur de brebis. C’est en tout cas, ce qu’il a confié lors d’un entretien accordé à la Dépêche. « Choisir a été très compliqué pour moi. J’aurais préféré ne rencontrer qu’une personne, mais bon, c’est le jeu. Déjà, à Paris, ça a été compliqué de retenir deux prétendantes sur cinq et ça l’a été encore plus après la semaine à la ferme », a-t-il fait savoir. L’aventure s’annonce donc un peu compliquée pour ce fermier dans les prochaines soirées.

Jean-François décrit le tournage comme intense

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Pour Jean-François, l’expérience télévisuelle qu’il a vécue a particulièrement été très marquante pour lui, même si cela était largement épuisant. Il est même allé loin en affirmant que ce qui avait été le plus intense pour lui était les deux jours pendant lesquelles Karine Le Marchand et son groupe de travail sont venus à son domicile pour réaliser son portrait. « Ils étaient 11 le premier jour et 15 le seconde ! Ça fait un peu bizarre », a-t-il confié. De plus il a ajouté que les speed-datings effectués sur Paris pendant deux jours successifs ont aussi eu une intensité particulière. Rappelons que de très beaux couples se sont déjà formés avec cette émission et que d’autres se formeront encore. Les fans de l’émission l’ont témoigné à l’issue de la dernière saison, ils passent de bons moments, remplis d’émotion, de rires et de larmes tous les lundis quand le programme commence.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » Série Tv / Film » Télévision » L’Amour est dans le pré : ce coup de foudre de Mélanie avec Jean-François, l’éleveur de brebis d’Ariège