Aya et la sorcière (Netflix) : Que vaut le film du studio Ghilbi en 3D ?

Le film d'animation japonaise est attendue sur la plateforme Netflix le 18 novembre 2021. Aya et la sorcière, le nouveau film du Studio Ghibli, va en effet rejoindre son catalogue. Mais que vaut le film ?

Aya et la sorcière rejoint le catalogue Netflix !

Le premier long métrage d’animation du studio Ghibli, bénéficiera d’une sortie mondiale numérique sur Netflix, le 18 novembre prochain, a annoncé ce mois-ci le géant du streaming. Ce n’est pas le premier long-métrage Ghibli sur la plateforme, qui en possède déjà plusieurs depuis 2020. Ces derniers auraient suscité 55 millions de visionnages dans le monde selon Netflix. « Nous sommes très heureux de pouvoir continuer à enrichir la gamme de films du Studio Ghibli sur Netflix avec Aya et la sorcière« , a annoncé dans un communiqué Aram Yacoubian, qui s’occupe des films d’animation chez Netflix.

 

Un an après sa diffusion au Japon, Netflix a alors annoncé ses droits de diffusion en France, prévue le 18 novembre 2021. Aya et la sorcière est disponible depuis février aux États-Unis sur la plateforme HBO Max et a été projeté en avant-première en France en octobre 2020, au Festival Lumière. La crise du Covid-19 a néanmoins repoussé à plusieurs reprises les perspectives de voir le film sortir en salles. Même si la situation sanitaire semble apaisée, l’épidémie de Covid-19 continue de bousculer le calendrier des sorties mondiales.

 

Aya et la sorcière, ça raconte quoi ?

Aya et la sorcière suit l’histoire d’Aya, une petite fille de 10 ans orpheline qui a grandi dans un orphelinat depuis sa naissance et qui n’a aucune idée des pouvoirs magiques liés à sa famille. Elle se fait alors adopter par un couple qui bouleverse ses habitudes dans ce qu’elle considérait comme son cocon, elle décide soudainement de se rebeller. Cependant, elle va vite se retrouver fascinée par les mystères et secrets de Mandrake et Bella Yaga qui se révèleraient être… des sorciers !

Adapté d’un livre pour enfant « Earwig and the Witch » de la romancière britannique Diana Wynne Jones (1934-2011), le long métrage est le troisième film de Gorō Miyazaki, le fils du réalisateur historique de Ghibli, Hayao Miyazaki, à l’origine des œuvres les plus célèbres du studio comme Princesse Mononoké, Le Voyage de Chihiro ou encore Mon voisin Totoro. C’est un don de famille : père comme fils partagent le même goût pour la plume enchantée de Diana Wynne Jones, puisqu’un autre de ses ouvrages avait inspiré Le Château ambulant. Des films d’animation japonaise que nous ne pouvons que vous recommander.

Aya et la sorcière, un film unique chez Ghibli

D’habitude réputé pour son animation 2D, le Studio Ghibli change ses codes pour Aya et la sorcièrequi est à l’inverse son tout premier film réalisé en images de synthèse. Une évolution qui pourrait perturber certains spectateurs au début, mais qui ne devrait pourtant pas décevoir les fans. De plus, le film est réalisé par Gorō Miyazaki (Les Contes de Terremer, La Colline aux coquelicots), qui n’est autre que le fils de l’illustre Hayao Miyazaki, le co-fondateur de Ghibli. Ce qui signifie qu’il maîtrise totalement les codes du studio et qu’il sait comment nous émouvoir et nous faire rêver.

 

 

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » Série Tv / Film » Télévision » Aya et la sorcière (Netflix) : Que vaut le film du studio Ghilbi en 3D ?